Bëor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bëor l'Ancien)
Aller à : navigation, rechercher

Bëor est un personnage du légendaire de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien, apparaissant notamment dans Le Silmarillion.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bëor est l'un des premiers Hommes venus de l'est du Beleriand à rencontrer un Elfe en la personne du seigneur Noldo, Finrod Felagund. Bëor et sa famille avaient traversé les Montagnes Bleues et avaient établi leur campement pour la nuit. Felagund, de passage dans l'Est, tomba sur eux par hasard, attiré par une mélodie de harpe. Il vit leur campement et les Hommes qui y étaient. Il sut alors que les Hommes s'étaient éveillés comme l'avaient prédit les Valar. Il attendit que tous furent endormis pour descendre dans leur camp, il s'empara de la harpe et en joua un air si beau que quand les hommes s'éveillèrent à sa musique, ils ne bougèrent pas et l'écoutèrent jusqu'à ce qu'il ait fini. Felagund parla ensuite à Bëor grâce à des signes, mais très vite, il saisit les principes de la langue des Hommes et avant la fin de la nuit il parlait leur langue. Car c'était un être très intelligent et vif d'esprit même parmi les Elfes.

Ainsi Bëor se lia d'amitié avec un des plus puissants des seigneurs des Noldor et lui et sa Maison entrèrent au service de Finrod.

À sa mort, en 355 P. A., les Elfes furent surpris et tristes, car c'était la première fois qu'ils voyaient quelqu'un mourir, même si Bëor était vieux : il avait 93 ans[1].

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bëor1
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Baran2
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Belen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Boron3
 
 
 
 
 
Baranor
 
 
 
 
 
 
 
Beldir
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Boromir4
 
Belegor
 
Bereg
 
 
 
 
 
 
 
Belemir
 
Adanel
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bregor5
 
Andreth
 
Beril
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Beren
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bregil
 
Hirwen
 
Bregolas6
 
Gilwen
 
Barahir7
 
Emeldir
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Beleth
 
Baragund
 
Belegund
 
 
 
Beren
 
Lúthien
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Húrin
 
Morwen
 
Rían
 
Huor
 
Dior
 
Nimloth
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Brandir
 
Túrin Lalaith Nienor
 
Tuor
 
Idril
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Eärendil
 
 
 
Elwing
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Elros
 
Elrond

Concept et création[modifier | modifier le code]

D'après Christopher Tolkien, le personnage serait apparu dans les années 1930[2]. Les écrits du « Silmarillion » ayant été laissés de côté pendant l'écriture du Seigneur des anneaux, Tolkien n'y revint que beaucoup plus tard. Il décale alors la traversée par les Edain des Montagnes Bleues de presque un siècle, ce qui l'oblige à modifier grandement la chronologie[3].

Dans les anciennes Annales grises (Grey Annals), Bëor naissait en 370 P. A[4]., rencontrait Felagund en 400 P. A[5]., ét mourrait en 450 P. A[6]. La nouvelle chronologie donne une naissance en 262 P. A., la rencontre avec Felagund en 310 P. A., et la mort en 355 P. A[7].

Critique et analyse[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The War of the Jewels, « Part Two. The Later Quenta Silmarillion: Of the Coming of Men into the West (Chapter 14) », (i) The House of Bëor, p. 231
  2. The War of the Jewels, « Part One. The Grey Annals », p. 3
  3. The War of the Jewels, « Part Two. The Later Quenta Silmarillion: Of the Coming of Men into the West (Chapter 14) », The new genealogies of the Edain, p. 229
  4. The War of the Jewels, « The Grey Annals », §121
  5. The War of the Jewels, « The Grey Annals », §124
  6. The War of the Jewels, « The Grey Annals », §144
  7. The War of the Jewels, « Part Two. The Later Quenta Silmarillion: Of the Coming of Men into the West (Chapter 14) », (i) The House of Bëor, p. 229

Bibliographie[modifier | modifier le code]