Bézaudun-sur-Bîne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Bézaudun-les-Alpes.

Bézaudun-sur-Bîne
Bézaudun-sur-Bîne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Die
Canton Dieulefit
Intercommunalité Communauté de communes Dieulefit-Bourdeaux
Maire
Mandat
Guy Bompard
2014-2020
Code postal 26460
Code commune 26051
Démographie
Gentilé Bézaudunois, Bézaudunoises
Population
municipale
76 hab. (2015 en diminution de 12,64 % par rapport à 2010)
Densité 4,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 35′ 49″ nord, 5° 09′ 57″ est
Altitude Min. 439 m
Max. 1 532 m
Superficie 17,97 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Bézaudun-sur-Bîne

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Bézaudun-sur-Bîne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bézaudun-sur-Bîne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bézaudun-sur-Bîne

Bézaudun-sur-Bîne est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saou Saou La Chaudière Rose des vents
Mornans N Les Tonils
O    Bézaudun-sur-Bîne    E
S
Bourdeaux

Bézaudun-sur-Bîne est situé à 4 km de Bourdeaux et 17 km de Dieulefit.

Toponymie[modifier | modifier le code]

En occitan : bes, oc, béal, le ravin + « dun », mot celte qui signifie « mont ». En irlandais, « dun » est une enceinte fortifiée.

Les toponymes occitans ou origines des noms de lieux étaient donnés dans le magazine Épines drômoises de juillet 2001 sur le massif de Saou par Yves Bertrand : « dans le Diois les hommes et les femmes ont parlé durant la pré-histoire des langues dites pré-indo européennes, puis celto-ligures et à l'époque historique des langues latines : l'occitan et le français. »

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2008 2014 Roger Carlut    
2014 en cours
(au 6 novembre 2014)
Guy Bompard[1] SE Artisan

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2015, la commune comptait 76 habitants[Note 1], en diminution de 12,64 % par rapport à 2010 (Drôme : +4,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
449398388364375324365329366
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
339306280283270244236204209
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
18916416112312513312710887
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
696868614755808482
2015 - - - - - - - -
76--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La tour de Bézaudun, tour de guet, vestige médiéval du XIIe siècle.
  • Gourdon, site perché fortifié de l'époque pré-romaine jusqu'au Moyen Âge.
  • Le temple protestant.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michèle Bois et Chrystèle Burgard, Fortifications et châteaux dans la Drôme, éditions Créaphis, 2004, 192 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bézaudun-sur-Bîne sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 6 novembre 2014).
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.