Béthon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Bethon.

Béthon
Béthon
Église Saint-Barthélemy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Mamers
Canton Sillé-le-Guillaume
Intercommunalité Communauté de communes Haute Sarthe Alpes Mancelles
Maire
Mandat
Gérard Vieillepeau
2014-2020
Code postal 72610
Code commune 72036
Démographie
Gentilé Béthunéens
Population
municipale
337 hab. (2016 en diminution de 4,26 % par rapport à 2011)
Densité 88 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 21′ 38″ nord, 0° 05′ 18″ est
Altitude Min. 133 m
Max. 196 m
Superficie 3,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Béthon

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Béthon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Béthon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Béthon

Béthon est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 337 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Béthon
Bérus Champfleur
Béthon Chérisay
Oisseau-le-Petit

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le gentilé est Béthunéen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Lexovisaurus de Béthon
La vertèbre du lexovisaurus de Béthon exposée au Musée Vert.

Un ossement de dinosaure a été découvert en 2000 sur le chantier de l'autoroute A28 entre Le Mans et Alençon sur la commune de Béthon par M.Malherbe, collectionneur amateur. Cette vertèbre est unique puisqu'il s'agit du seul fossile clairement identifié de dinosaure découvert dans le département de la Sarthe au cours du XXe siècle.

Elle appartenait à un dinosaure de la famille des stégosaures, plus précisément du groupe des Lexovisaurus. Le Lexovisaurus était un dinosaure herbivore d'une longueur de cinq mètres pour un poids estimé à deux tonnes. Ses restes fossiles ont été retrouvés en Normandie et en Angleterre. Cette espèce était caractérisée par la présence de grandes plaques osseuses dorsales de forme triangulaire. Le Lexovisaurus était également muni de quatre longues épines sur la queue ainsi que de deux épines placées au niveau des épaules. Ces expansions osseuses permettaient au Lexovisaurus de se défendre des prédateurs géants comme le Mégalosaurus.

Ce Lexovisaurus vivait au jurassique (période du callovien), il y a 160 millions d'années sur l'île que formait alors le Massif armoricain. Après sa mort, son corps a été charrié par une rivière vers la mer qui recouvrait alors le Bassin parisien. Une partie de ses ossements a coulé à une distance de 10 kilomètres du rivage de l'époque et une de ses vertèbres s'est fossilisée.

La vertèbre du lexovisaurus de Béthon a été déposée par M. Malherbe au Musée Vert, musée d'histoire naturelle du Mans où elle est exposée au public dans la salle permanente « Jurassique Sarthe ».

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1978[1] mars 2008 Jean-Claude Rérat   Attaché d'administration universitaire
mars 2008[2] En cours Gérard Vieillepeau[3] SE Exploitant agricole
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2016, la commune comptait 337 habitants[Note 2], en diminution de 4,26 % par rapport à 2011 (Sarthe : +0,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
182154143219268269280279308
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
307330355333286269254221201
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
202173182139155160140132153
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
152142219271274275290327333
2016 - - - - - - - -
337--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Barthélemy.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean-Claude Rérat, ancien maire, est décédé », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 3 septembre 2015)
  2. « Gérard Vieillepeau est le nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 3 septembre 2015)
  3. « Les nouveaux maires et adjoints déjà élus en Sarthe », Le Maine libre, (consulté le 30 mars 2014).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :