Béraut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Béraut
Image illustrative de l'article Béraut
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement Condom
Canton Baïse-Armagnac
Intercommunalité Communauté de communes de la Ténarèze
Maire
Mandat
Philippe Dufour
2014-2020
Code postal 32100
Code commune 32044
Démographie
Gentilé Bérautois, Bérautoise
Population
municipale
353 hab. (2015 en augmentation de 3,82 % par rapport à 2010)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 54′ 56″ nord, 0° 24′ 10″ est
Altitude 141 m
Min. 82 m
Max. 207 m
Superficie 12,43 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte administrative du Gers
City locator 14.svg
Béraut

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte topographique du Gers
City locator 14.svg
Béraut

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Béraut

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Béraut

Béraut (Beraut en gascon) est une commune française située dans le département du Gers en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Béraut est une commune de Gascogne située sur l'ancienne route nationale 654 entre Condom et Fleurance.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Béraut[1]
Caussens
Condom Béraut Saint-Orens-Pouy-Petit
Maignaut-Tauzia

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Béraut se situe en zone de sismicité 1 (sismicité très faible)[2].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Béraut est traversé par la Gèle.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2008 en cours Philippe Dufour[3] DVD Agent d'assurances
2001
2008
Henri Barthes DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2015, la commune comptait 353 habitants[Note 1], en augmentation de 3,82 % par rapport à 2010 (Gers : +1,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
402 413 400 426 466 432 432 429 447
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
439 435 404 393 387 384 347 353 337
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
311 343 313 339 319 358 354 295 316
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
302 261 303 306 319 335 338 340 346
2015 - - - - - - - -
353 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Fête communale : troisième dimanche de juillet[8].

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Béraut héberge un musée d'art naïf[9].
  • Le manoir de Béraut,au bord de la Gèle,fait apparaitre des restes de fortification et des remaniements plus récents.
  • Le château de Caubert.
  • Dans les environs : les sites fortifiés de Pouy-Petit et de Roquépine sont assez délabrés tandis que celui de Saint-Orens est encore presque instact.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Plan séisme
  3. Site de la préfecture - fiche de Béraut
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. Michel de La Torre, Gers : Le guide complet de ses 462 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », (ISBN 2-7399-5032-2, notice BnF no FRBNF35576310)
  9. M.A.N.