Bérénice Levet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bérénice Levet
Bérénice Levet.JPG
Bérénice Levet en janvier 2015.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Directeur de thèse
Influencée par
Distinction

Bérénice Levet (née en 1971) est une philosophe, universitaire et essayiste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Bérénice Levet soutient une thèse de doctorat en philosophie, « Hannah Arendt et la littérature », sous la direction de Robert Legros à l'université de Caen Basse-Normandie en 2006[1].

Elle enseigne au centre Sèvres[2].

Depuis 2019, elle est membre du Conseil d'orientation de l'Institut Thomas More[3].

Essayiste[modifier | modifier le code]

Elle collabore aux journaux Causeur[4] et Valeurs actuelles[5], à la Revue des deux Mondes[6] et aux revues Le Débat, Commentaire, Esprit, Études, L'Incorrect et Philosophie Magazine[7].

Sa thèse de doctorat donne naissance, en 2011, à une monographie, Le Musée imaginaire d'Hannah Arendt, où elle s'intéresse à la place que la philosophe accorde dans ses écrits à la littérature et aux arts[8],[9].

Commentaires[modifier | modifier le code]

Pierre Jourde décrit Le Musée imaginaire d'Hannah Arendt comme un livre « indispensable à un moment où l’on s’emploie à faire doucement mourir la littérature et les sciences humaines[10]. » Pour Paul Thibaud, « Bérénice Levet a le mérite, qui fait l’intérêt exceptionnel de son livre, d’esquisser un fil conducteur qui pourrait réunifier l’interprétation arendtienne du réel[11]. »

Son essai La Théorie du genre, paru en 2014, remarqué[12],[13],[14] et critiqué[15],[16],[17], est vu par Atlantico comme « un des dix essais les plus importants de l'année 2014 »[18]. Michel Onfray y voit un « essai à contre-courant », dans lequel « la philosophe Bérénice Levet montre que genre [sic] réalise paradoxalement le projet chrétien : un corps sans organes, l'aspiration à une neutralité asexuée comme celle des anges. » Il rapproche la démarche de Levet de celle de Merleau-Ponty et de sa phénoménologie de la séduction[19]. Plusieurs chercheurs estiment au contraire que l'ouvrage témoigne d'un mépris pour les sciences sociales et les études de genre et d'une « méconnaissance inouïe du travail de centaines de chercheurs rigoureux[20]. »

Publications[modifier | modifier le code]

Autre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice de la thèse, sur theses.fr.
  2. Fiche sur le site du centre Sèvres.
  3. « Qui sommes-nous ? – Institut Thomas More », sur institut-thomas-more.org (consulté le 25 juin 2019)
  4. Fiche sur le site de Causeur.
  5. Articles sur le site de Valeurs actuelles.
  6. « Lire Saint Augustin » sur le site de la revue.
  7. Fiche sur le site de Philosophie Magazine.
  8. « Bérénice Levet, philosophe : “Il est capital, chez Arendt, d'avoir pour passion la vérité” », entretien, lemonde.fr, 28 juin 2012.
  9. « Bérénice Levet, la philosophe et la musique », Frédérick Casadesus, mediapart.fr, 24 mars 2012.
  10. « Le Musée imaginaire d'Hannah Arendt », nouvelobs.com, 19 février 2012.
  11. « La méthode d’Hannah Arendt », causeur.fr, 5 février 2012.
  12. Roger-Pol Droit, « Question de genre », 13 novembre 2014, sur lemonde.fr.
  13. Charles Jaigu, « Vers la société indifférenciée : les révélations de Bérénice Levet sur la théorie du genre », 2 novembre 2014, sur lefigaro.fr.
  14. Denis Tilinac, « Un vade-mecum de l'insoumission », 27 novembre 2014, Valeurs actuelles.
  15. « Michel Onfray et la "théorie du genre" : entre mépris et mauvaise foi, il manque de rigueur », Baptiste Charles, Virginie Martin et Marie-Cécile Naves, sur leplus.nouvelobs.com, 2 novembre 2014.
  16. (it) Nicoletta Tiliacos, « La teoria del gender non è che "nuovo puritanesimo" », sur ilfoglio.it, 24 décembre 2014.
  17. « Assez des discours justifiant l'inégalité des sexes », Patrick Altman, huffingtonpost.fr, 2 janvier 2015.
  18. Géraldine Moisand, « "La Théorie du Genre", de Bérénice Levet : un des dix essais les plus importants de l'année 2014 », 18 décembre 2014, sur atlantico.fr.
  19. « La théorie du genre : ce nouveau puritanisme », par Michel Onfray, nouvelobs.com, 21 décembre 2014.
  20. « Michel Onfray et la "théorie du genre" : entre mépris et mauvaise foi, il manque de rigueur », Baptiste Charles, Virginie Martin et Marie-Cécile Naves, sur leplus.nouvelobs.com, 2 novembre 2014.
  21. Fiche sur le site de l'Académie française.
  22. Voir article sur le blog « La Messagerie littéraire ».

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]