Bérénice (animatrice)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bérénice.

Bérénice
Image illustrative de l’article Bérénice (animatrice)

Nom de naissance Natalie Dekegel
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance Belgique
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique
Langue Français
Radio Bel RTL
RTL
Chaîne RTL-TVI

Bérénice est une animatrice de télévision et de radio belge, née le sous le nom de Natalie Dekegel[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née d'un père soliste dans le Grand Orchestre symphonique de la RTBF, elle étudie le solfège pendant sept ans ainsi que le chant d'ensemble et la flûte traversière[2].

En 1990, elle débute l'animation radio sur Chérie FM à l'âge de 19 ans. Jean-Michel Zecca était déjà un de ses collègues. En 1992, Bérénice fait son entrée à Bel RTL en remplaçant momentanément une animatrice. Elle est inscrite à un casting et on lui confie une émission. À son arrivée à RTL, on lui demande de changer de nom avant une conférence de presse car il y avait déjà beaucoup de Nathalie sur RTL[3]. En parallèle, elle fait les voix off sur la chaîne sportive Eurosport de la RTBF.

Sur RTL-TVI, l'émission de débat Balle au centre en 1993 avec Hervé Meillon lui fait découvrir le direct qu'elle apprécie. À la radio, elle anime différentes émissions à succès : Les Grosses Têtes, Cette année-là, Beau Fixe, Départ Immédiat… Avec Michael Pachen, elle anime sur Bel RTL Duel. À la télévision, Bérénice présente Le Mot gagnant, la capsule de X Factor[4] Elle travaillait une fois par mois dans l’émission Ça alors ! où elle était chroniqueuse au côté de Nancy Sinatra, Jean-Michel Zecca, Sandrine Dans ou Sandrine Corman.

Après avoir travaillé sur M6 avec Pierre Dhostel[5], Bérénice a présenté les chroniques internet et second plan dans Les Enfants de la télé d'Arthur. Cette expérience a duré plus d’un an. À la suite de la participation de Estelle Lefébure à l’émission VIP et à la rencontre de Salvatore Anzalone, tourneur du spectacle d’Arthur, elle a un contact téléphonique avec celui-ci avant de le rencontrer lors de son spectacle. Il demande de lui envoyer des images de ses prestations télévisées. Arthur lui téléphone alors pour l'engager.

Elle reste présente à la radio avec les émissions Mort de rires, Destination Disney, Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, La route des vacances ou Superquiz[6],[7],[8],[9].

Elle fait son retour à la télévision en mars 2012 sur les écrans de RTL-TVI et Club RTL à la présentation de Moteurs avec Didier de Radiguès[10]. Début 2013, elle participe à une publicité pour le papier toilette de marque Scottex. En 2016 et 2017, elle est chroniqueuse sur le talk show De quoi je me mêle ![11],[12].

Pendant l'été 2018, l'animatrice est aux commandes de RTL Petit matin en France sur les ondes de RTL[13].

Comédienne[modifier | modifier le code]

Elle joue en 2003 aux côtés de François Pirette et Agathe Lecaron dans La Bonne Planque. En 2007, elle joue face à Jean-Michel Zecca Ils s'aiment, une pièce écrite par Pierre Palmade et Muriel Robin. Mise en scène par Amandine Rajau, Arrête de pleurer Pénélope avec Amandine Rajau et Julie Taton a lieu fin 2009 et fin 2010[14]. Bérénice et Jean-Michel Zecca reprennent du service pour la pièce Ils se sont aimés mise en scène par Olivier Leborgne[15]. Elle joue en 2016 aux côtés d'Olivier Leborgne dans Dans la peau de ma femme[9].

Sous le nom de Bérénice Bourgueil, elle joue en 2008 dans la série télévisée Adresse inconnue sur France 3 et dans Qui est là ?, programme court visible sur l’application iPhone et iPad avec Benoît Poelvoorde[16],[17],[18].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle eut une relation avec le chanteur Frédéric Etherlinck, qui fut aussi le petit ami de Maria Del Rio. En 2005, Bérénice rencontre le Namurois Philippe Bourgueil, chef monteur proche du réalisateur Benoît Mariage, de Benoît Poelvoorde. Il a travaillé entre autres sur le film Podium[19]. Elle devient maman en 2008 de Tom[20]. Celui-ci a pour parrain Benoît Poelvoorde et pour marraine Agathe Lecaron[21]. Le 13 mai 2013, elle donne naissance à sa fille Vanille dont le parrain est Jean-Michel Zecca[22],[23].

Ses amis proches sont Agathe Lecaron, Jean-Michel Zecca, Marc Delire, François Pirette ou Charlotte Baut.

Divers[modifier | modifier le code]

En 2003, elle sort un single, Eternity[24],[25]. Elle a fait partie du groupe Quanta, aux côtés d'Agathe Lecaron, Nancy Sinatra et Sandrine Corman[26]. Leur titre intitulé Ouvre ton cœur de Philippe Swan sort le . Grande fan de sports moteur, elle est la première belge à participer au rallye des Gazelles[27].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.tbx.be/fr/ArchiveArticle/5797/app.rvb
  2. http://www.dhnet.be/cine-tele/television/article/56433/berenice-se-lance-dans-la-chanson.html
  3. http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=1016500
  4. http://www.belrtl.be/page/bel-rtl-les-animateurs/2439.aspx?animatorid=145
  5. http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=622322
  6. « Bérénice et Christian De Paepe animent vos vacances sur Bel RTL ! », sur RTL-TVI, (consulté le 4 décembre 2013)
  7. « Duo de choc sur Bel RTL », sur Ciné Télé Revue, (consulté le 4 décembre 2013)
  8. « RTL-TVi: Bérénice jalouse de Julie Taton », sur Groupe Sud Presse, (consulté le 4 décembre 2013)
  9. a et b A.P., « Olivier Leborgne et Bérénice en couple », sur La Dernière Heure, (consulté le 4 juillet 2018)
  10. C.B., « Bérénice embraie dans "Moteur" », sur Ciné Télé Revue, (consulté le 4 décembre 2013)
  11. « Fin de show pour «De quoi je me mêle!» », sur Groupe Sudpresse, (consulté le 4 juillet 2018)
  12. CH. V., « De quoi je me mêle ne s’arrêtera pas de sitôt », sur La Dernière Heure, (consulté le 4 juillet 2018)
  13. Pierre Bertinchamps, « Bérénice débarque sur RTL… France ! », sur Télépro, (consulté le 4 juillet 2018)
  14. http://video.rtlinfo.be/video/91910.aspx
  15. http://video.rtlinfo.be/video/12518.aspx?categoryid=0
  16. Bernard Meeus, « Bérénice et Émilie : la radio entre sœurs », sur soirmag.lesoir.be, (consulté le 4 décembre 2013)
  17. « Bérénice Bourgueil », sur Internet Movie Database (consulté le 4 décembre 2013)
  18. « Qui est là ? Très con, très belge : totalement irrésistible! », sur cinevox.be, (consulté le 4 décembre 2013)
  19. https://www.imdb.com/name/nm0099975/
  20. http://blogs.vlan.be/vlanbruxelles/berenice-de-bel-rtl-%C2%ABje-suis-garcon-manque-mais-j%E2%80%99aime-les-potins%C2%BB/
  21. http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=786916
  22. Virginie Coenart, « Bérénice se confie sur sa fille Vanille: "Son parrain c'est Jean-Michel Zecca" », sur RTL-TVI, (consulté le 4 décembre 2013)
  23. « Bérénice a donné naissance à Vanille ce lundi ! », sur RTL-TVI, (consulté le 4 décembre 2013)
  24. http://www.dhnet.be/cine-tele/television/article/59601/berenice-la-radio-et-la-chanson.html
  25. « Berenice (5) – Eternity », sur Discogs (consulté le 4 juillet 2018)
  26. Le code quanta : « ouvre ton cœur »
  27. « Bérénice, le retour », sur La Dernière Heure/Les Sports, (consulté le 4 décembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]