Bénédicte (dessinatrice)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bénédicte.

Bénédicte, de son vrai nom Bénédicte Sambo née Thiémard à Lausanne le 6 juin1972, est une dessinatrice suisse de presse et de bande dessinée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bénédicte Sambo est née de parents fribourgeois et valaisan. Elle s'est formée à l'École de recherche graphique de Bruxelles de 1992 à 1996[1].

Elle donne des cours de dessin à l'École romande d'art et de communication (ERACOM, Lausanne) et à l'École supérieure d'art et de mode (Canvas, Bussigny-près-Lausanne). Puis en 2005, elle déménage à Genève où elle travaille d'abord comme animatrice, puis donne des cours de dessin à l'école suédoise de Genève jusqu'en 2011[1].

Contributions[modifier | modifier le code]

Bénédicte illustre les livres-conférences de la psychopédagogue Martine Bovay[2].

Elle publie dans des revues satiriques romandes : Saturne (2004-2006), 1er degré de Mix & Remix (2006) et dans l'hebdomadaire Vigousse depuis 2009[3].

Elle a travaillé de 2011 à 2014 avec Le Courrier (une fois, puis deux fois par semaine) avant de succéder à Raymond Burki à la rédaction de 24 heures (trois fois par semaine)[1].

À Vevey, elle réalise l'édition 2012 du projet PictoBello, un parcours d'œuvres originales grand format (en partenariat avec la Maison du dessin de presse de Morges)[4].

Bénédicte dessine aussi depuis 2013 pour L'Hebdo[5].

Publications[modifier | modifier le code]

Rétrospective des dessins publiés dans Le Courrier du 1er avril 2011 à février 2014.
Rétrospective des dessins publiés dans 24 heures d'octobre 2014 à novembre 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Bénédicte jouera en semaine et Valott dessinera le samedi » sur 24heures.ch, 30.8.2014.
  2. « Illustrations des livres de Martine Bovay, thérapeute et enseignante », site de Bénédicte.
  3. « Biographie », sur benedicte-illustration.net, (consulté le 10 février 2015).
  4. « Bénédicte Sambo », site de Pictobello.
  5. Bénédicte, site de l'Hebdo.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :