Bénédicte (dessinatrice)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bénédicte.
Bénédicte
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (47 ans)
LausanneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation

Bénédicte, de son vrai nom Bénédicte Sambo née Thiémard à Lausanne le 6 juin 1972, est une dessinatrice suisse de presse et de bande dessinée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bénédicte Sambo est née de parents fribourgeois et valaisan. Elle s'est formée à l'École de recherche graphique de Bruxelles de 1992 à 1996[1].

Elle donne des cours de dessin à l'École romande d'art et de communication (ERACOM, Lausanne) et à l'École supérieure d'art et de mode (Canvas, Bussigny-près-Lausanne). Puis en 2005, elle déménage à Genève où elle travaille d'abord comme animatrice, puis donne des cours de dessin à l'école suédoise de Genève jusqu'en 2011[1].

Travaux[modifier | modifier le code]

Bénédicte illustre les livres-conférences de la psychopédagogue Martine Bovay[2].

Elle publie dans des revues satiriques romandes : Saturne (2004-2006), 1er degré de Mix & Remix (2006) et dans l'hebdomadaire Vigousse depuis 2009[3].

Elle travaille de 2011 à 2014 avec Le Courrier (une fois, puis deux fois par semaine) avant de succéder à Raymond Burki à la rédaction de 24 heures (trois fois par semaine)[1].

À Vevey, elle réalise l'édition 2012 du projet PictoBello, un parcours d'œuvres originales grand format (en partenariat avec la Maison du dessin de presse de Morges)[4].

De 2013 à 2017, Bénédicte dessine pour L'Hebdo, jusqu'à la disparition du magazine[5].

En 2018-2019, elle participe avec 271 autres participants à l'exposition itinérante Au bout du crayon : les droits des femmes, de l'association Le crayon, qui a pour vocation la défense et l'illustration de la liberté d'expression. Cette exposition regroupe 27 kakemonos portant chacun sur une thématique, et se déroule principalement en France, mais comporte aussi un passage en Belgique et en Suisse, à la Maison du Dessin de Presse à Morges, du 12 avril au 5 mai 2019[6].

Publications[modifier | modifier le code]

Rétrospective des dessins publiés dans Le Courrier du 1er avril 2011 à février 2014.
Rétrospective des dessins publiés dans 24 heures d'octobre 2014 à novembre 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Bénédicte jouera en semaine et Valott dessinera le samedi » sur 24heures.ch, 30.8.2014.
  2. « Illustrations des livres de Martine Bovay, thérapeute et enseignante », site de Bénédicte.
  3. « Biographie », sur benedicte-illustration.net, (consulté le 10 février 2015).
  4. « Bénédicte Sambo », site de Pictobello.
  5. Bénédicte, site de l'Hebdo.
  6. Au bout du crayon, les droits des femmes - Exposition itinérante 2018 : Calendrier prévisionnel, Association Le Crayon

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :