Béla Bodonyi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Béla Bodonyi
Image illustrative de l’article Béla Bodonyi
Biographie
Nationalité Drapeau : Hongrie Hongrois
Naissance (62 ans)
Lieu Jászdózsa (Hongrie)
Taille 1,71 m (5 7)
Période pro. 1974-1994
Poste Attaquant
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1974-1976Drapeau : Hongrie Debrecen VSC
1976-1988Drapeau : Hongrie Budapest Honvéd 02810(80)
1987-1988 Drapeau : Hongrie Debrecen VSC0110(5)
1988-1993Drapeau : Suisse FC Bulle
1993-1994Drapeau : Suisse FC Fribourg
1994-1995Drapeau : Suisse FC Bulle
1995-1999Drapeau : Suisse FC La Tour / Le Pâquier
1999-2000Drapeau : Suisse FC Bulle
2000-2001Drapeau : Suisse Stade Payerne
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1979-1985 Drapeau : République populaire de Hongrie Hongrie 0270(5)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1995-1999Drapeau : Suisse FC La Tour / Le Pâquier
2000-2001Drapeau : Suisse Stade Payerne
????-2003Drapeau : Suisse Lausanne-Sports (M-18)
2007-2008Drapeau : Suisse FC La Tour / Le Pâquier
2011-2012Drapeau : Suisse FC Bulle
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 2 avril 2018

Béla Bodonyi, né le à Jászdózsa, en Hongrie, est un joueur international et entraîneur de football hongrois.

Il a participé à la Coupe du monde 1982 en Espagne. Il a gagné plusieurs titres de champion de Hongrie avec le Budapest Honvéd. Arrivé en Suisse en 1988, il a joué pour plusieurs clubs du canton de Fribourg et de la Broye, dont le FC Bulle et le FC Fribourg.

Carrière[modifier | modifier le code]

Béla Bodonyi naît le à Jászdózsa, en Hongrie. Il commence sa carrière de footballeur en 1974 avec le Debrecen VSC. En 1976, il est transféré au Budapest Honvéd, avec qui il joue jusqu’en 1988 et devient cinq fois champion de Hongrie[1]. En 1982, il est sélectionné pour participer à la Coupe du monde, mais il ne joue aucun match à cause d’une blessure à la cheville[2]. Quatre ans plus tard, il manque la Coupe du monde de football de 1986 à cause d’une nouvelle blessure[3]. Entre 1979 et 1985, il compte 27 sélections avec la Hongrie et a marqué cinq buts[4].

En 1988, il rejoint la Suisse et le FC Bulle, qui milite alors en Ligue nationale B, alors que les Kickers Offenbach lui proposaient une offre plus conséquente[1]. En 1992, il fête la promotion en Ligue nationale A. Après la relégation l’année suivante, il est remercié par les dirigeants bullois qui le juge trop vieux et rejoint le FC Fribourg[2]. Il revient à Bouleyres en 1994 et joue une saison en première ligue (troisième division)[2]. Il quitte à nouveau le club bullois pour rejoindre, en tant qu’entraîneur-joueur, le FC La Tour/Le Pâquier, qui évolue alors en troisième ligue (cinquième division). Il fête une promotion en deuxième ligue avant de revenir une dernière fois à Bulle, pour la saison 1999-2000[2]. Il part ensuite au Stade Payerne, où il occupe à nouveau un poste d’entraîneur-joueur[2] où il succède à Jean-Claude Waeber[5]. Il quitte le club payernois après une seule saison[6].

En 2011, il devient l’entraîneur du FC Bulle, en première ligue[2], mais quitte son poste en février 2012, à cause de problèmes professionnels[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Buts en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Buts en équipe nationale de Hongrie[Note 1]
Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. Népstadion, Budapest (Hongrie) Drapeau : Espagne Espagne 2-0 2-2 Match amical
2. Stade du Prater, Vienne (Autriche) Drapeau : Autriche Autriche 1-2 1-3 Match amical
3. Stade Luis Casanova, Valence (Espagne) Drapeau : Espagne Espagne 2-0 3-0 Match amical
4. Mount Smart Stadium, Auckland, Nouvelle-Zélande Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 2-1 2-1 Match amical
5. Stade BJK İnönü, Istanbul (Turquie) Drapeau : Turquie Turquie 5-0 6-0 Match amical
6. Népstadion, Budapest (Hongrie) Drapeau : Suisse Suisse 3-0 3-0 Match amical

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les scores sont affichés sans tenir compte du sens conventionnel en cas de match à l'extérieur (Hongrie-Adversaire).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-François Berdat, « Un parcours sans bulles », L’Impartial,‎ , p. 11 (lire en ligne).
  2. a b c d e et f Karine Allemann, « «Il y aura du spectacle à Bouleyres, c’est sûr» », La Gruyère,‎ (lire en ligne).
  3. Jean-François Berdat, « Le souvenir de Budapest », L’Impartial,‎ , p. 11 (lire en ligne).
  4. (en) « Fiche de Béla Bodonyi », sur national-football-teams.com.
  5. JG, « Bodonyi engagé comme entraîneur-joueur », La Liberté,‎ , p. 27.
  6. Pierre-Henri Bonvin, « Une minute de folie... pour un dernier match de petite cuvée », La Liberté,‎ , p. 25.
  7. Valentin Castella, « Bela Bodonyi n’est plus l’entraîneur du FC Bulle », sur lagruyere.ch, (consulté le 9 janvier 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]