Bécassine (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bécassine.
Bécassine, c'est ma cousine

Chanson de Chantal Goya
extrait de l'album Bécassine
Sortie 1979
Durée 2:40
Genre chanson enfantine
Auteur-compositeur Jean-Jacques Debout

Pistes de Bécassine

Bécassine, parfois désignée par son refrain principal Bécassine, c'est ma cousine, est une chanson enfantine française de Chantal Goya, écrite et composée par Jean-Jacques Debout et mettant en scène la vie du personnage de Bécassine de Caumery et Pinchon. Elle s'est vendue à plus de 500 000 exemplaires en France[1]. Elle est présente sur le troisième album de Chantal Goya, lui aussi intitulé Bécassine.

Analyse[modifier | modifier le code]

Chantal Goya se pose en témoin direct de l'histoire et se met dans la peau de la cousine du personnage de Pinchon. L'origine de son nom du personnage, choisi par son père, est signalée dans un couplet qui indique qu'elle porte bien le nom d'un village imaginaire « puisqu'elle ira en classe à Clocher-les-Bécasses », non loin de Quimper, d'après ses créateurs Pinchon et Caumery. En 2002, Chantal Goya reprend la chanson dans une version dance qui reçut un certain succès dans les discothèques.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (janvier 2018).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.

En réaction au succès de Bécassine, le chanteur et guitariste breton Dan Ar Braz, qui a représenté la France à l'Eurovision en chantant en breton, a mis à son répertoire une chanson où il dément pour son compte : Bécassine, ce n'est pas ma cousine !.

En 1963, la chanteuse-actrice Laurence Badie avait enregistré le titre La Chanson de Bécassine, tandis qu'en 1969, Georges Brassens a écrit, composé et enregistré une chanson déjà intitulée Bécassine. Mais ces deux chansons n'ont rien d'autre à voir avec la chanson de Chantal Goya.

Musicalement, il existe une certaine ressemblance musicale entre Bécassine et Pobre diablo (Pauvres diables), chanson à succès de Julio Iglesias également sortie en 1979.

Juliette Gréco elle-même a repris la chanson comme gage lors d'une émission du Tribunal des flagrants délires en 1981.

Figurant dans les spectacles[modifier | modifier le code]

Becassine is my cousine[modifier | modifier le code]

Chantal Goya réenregistre la chanson pour le film Absolument fabuleux en 2001, sous le titre maladroitement anglicisé Becassine is my cousine.

Classement (2001) Meilleure
position
Drapeau de la France France (SNEP)[2] 26

Notes et références[modifier | modifier le code]