Béatrice de Sabran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Béatrice de Sabran
Biographie
Naissance
Décès
Après Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Rainon Ier de Sabran (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfant
Béatrice de Viennois (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Béatrice ou Béatrix de Sabran (1182 - vers 1248), dite aussi Béatrix de Sabran de Castellard, Béatrice de Claustral, Dame Marie Béatrice du Caylar ou Marie Béatrice de Sabran, comtesse d'Embrun et Gap, dotée des comtés de Gap et d'Embrun, est la petite-fille du comte Guillaume II de Forcalquier et la sœur cadette de Garsende de Sabran (vers 1180 - après 1215), comtesse de Provence et héritière des comtes de Forcalquier.

Elle est la fille de Rainon Ier de Sabran, seigneur du Caylar et d'Ansouis, co-seigneur d'Uzès, et de Garsende, comtesse de Forcalquier, dame de la Tour d'Aigues et d'Ansouis.

Elle épouse en premières noces, en 1202[1] ou 1203[2], André Dauphin de Bourgogne (1184-1237), comte d'Albon et du Viennois de 1228 à 1237, connu – à tort – sous le nom de Guigues VI. Ce couple a une fille : Béatrice de Viennois (1205-vers 1248), d'abord fiancée (1207) au fils d'Hervé IV de Donzy, comte de Nevers, puis mariée (en 1214) à Amaury VI (mort en 1241), comte de Montfort, vicomte de Carcassonne et de Béziers. Le mariage de Béatrice de Sabran et André Dauphin est dissous en 1210, mais Béatrice laisse ses droits sur ses comtés d'Embrun et Gap au Dauphin[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Généalogie historique de la maison de Sabran-Pontevès, Paris, Firmin-Didot, , 205 p. (lire en ligne), p. 147-148
  2. Nicolas Chorier, Histoire générale de Dauphiné, Grenoble, , p. 802
  3. Jean-Pierre Moret de Bourchenu Marquis de Valbonnais, Histoire de Dauphiné et des princes qui ont porté le nom de Dauphins - tome 1, Genève, Fabri et Barrillot,