Béatrice Descamps (femme politique, 1951)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Béatrice Descamps-Plouvier)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Béatrice Descamps et Descamps.
Béatrice Descamps
Image illustrative de l'article Béatrice Descamps (femme politique, 1951)
Fonctions
Sénatrice du Nord

(11 jours)
Gouvernement Ve République
Groupe politique Les Républicains
Prédécesseur Patrick Masclet
Successeur Alain Poyart

(3 ans, 4 mois et 23 jours)
Gouvernement Ve République
Groupe politique UMP
Prédécesseur Valérie Létard
Successeur Valérie Létard
Vice-présidente du Conseil départemental du Nord
(chargée de la Culture)
En fonction depuis le
(2 ans, 2 mois et 25 jours)
Conseillère départementale du Nord
(élue pour le Canton de Bailleul)
En fonction depuis le
(2 ans, 2 mois et 25 jours)
Élection 29 mars 2015
Groupe politique Union pour le Nord
Prédécesseur Canton créé
Maire de Méteren
En fonction depuis le
(28 ans, 3 mois et 8 jours)
Prédécesseur Erick Dufour
Biographie
Date de naissance (66 ans)
Nationalité Drapeau de France Français
Parti politique UMP
Les Républicains
Profession Professeur de biologie
Résidence Méteren (Nord)

Béatrice Descamps (femme politique, 1951)
Maires de Méteren

Béatrice Descamps, née le , est une femme politique française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur de sciences naturelles, elle est élue maire de Méteren à l'issue des élections municipales de 1989 et constamment réélue à ce poste depuis cette date.

Lors des élections législatives de juin 2002, elle est officiellement investie pour être la candidate de l'Union pour un mouvement populaire dans la 15e circonscription du Nord. Elle arrive en deuxième position au soir du premier tour avec plus de 18 % des voix, devant la candidate du Front national, et surtout devant trois autres candidats de droite (dont Françoise Hostalier, l'actuelle députée). Elle est cependant devancée par le député socialiste sortant, Jean Delobel, qui récolte plus de 31 % des suffrages. Au second tour, elle échoue de peu face à ce dernier, qui est réélu avec seulement 227 voix d'avance.

La nomination au gouvernement de Valérie Létard en juillet 2007 entraîne son entrée au Sénat[1]. En effet, figurant en quatrième position sur la liste RPR-UDF-DVD conduite par Jean-René Lecerf aux élections sénatoriales de 2001, liste ayant obtenu deux sièges, cette nomination additionnée à la volonté de Marc-Philippe Daubresse de ne pas siéger au Palais du Luxembourg (eu égard à sa réélection un mois avant à l'Assemblée nationale) l'amène à être élue sénatrice.

Son élection au poste de sénatrice l'amène à renoncer à la présidence de la Communauté de communes rurales des Monts de Flandres, présidence qu'elle exerçait depuis 1994, préférant privilégier ses mandats de sénatrice et de maire.

Valérie Létard ayant quitté ses fonctions ministérielles, Béatrice Descamps lui rend son siège le 14 décembre 2010.

Le , à la suite de la mort de Patrick Masclet, elle retrouve son siège au Sénat, mais l'abandonne peu après à Alain Poyart.

Mandats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]