Bärbel Inhelder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bärbel Inhelder, née à Saint-Gall le 15 avril 1913 et morte le 17 février 1997, est une psychologue suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle étudie à l'Université ainsi qu'à l'Institut Jean Jacques Rousseau des sciences de l'éducation de Genève. En 1935, elle obtient le diplôme général de psychologie de l'enfant, puis en 1943 le titre de docteur en philosophie, mention pédagogie[réf. nécessaire].

Tout d'abord assistante de Jean Piaget, elle est ensuite sa collègue à l'institut (à l'École de psychologie et des sciences de l'éducation de l'Université de Genève). Elle lui succédera à partir de 1971 à la chaire de psychologie génétique et expérimentale de l'Université de Genève, et ce jusqu'en 1989[réf. nécessaire].

Elle est l'auteur de plus de 170 articles et ouvrages[réf. nécessaire]. Son premier date de 1936 et s'intitule « Observations sur le principe de conservation dans la physique de l'enfant ».

Distinctions et prix[modifier | modifier le code]

Bärbel Inhelder a reçu les distinctions suivantes:

Elle a reçu le grade de docteur honoris causa de la part de l'Université d'Aix-en-Provence (France) 1964[réf. nécessaire], Temple University, Philadelphia (USA) en 1971[réf. nécessaire], Smith College, Massachusetts (USA) en 1975[réf. nécessaire], l'Université René Descartes, Paris (France) 1976[réf. nécessaire], l'Université de Parana, Curitiba (Brésil) 1979[réf. nécessaire], l'Université de Fribourg (Suisse) 1981[réf. nécessaire], l'Université du Sacré Cœur, Milan (Italie) 1987[réf. nécessaire], l'Université autonome, Madrid (Espagne) 1989[réf. nécessaire], l'Université de Coimbra (Portugal) 1992[réf. nécessaire] et l'Université de Neuchâtel en 1996[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Anton Näf, « Laudatio du Professeur Bärbel Inhelder lors du Dies Academicus le 2 novembre 1996 », Cahier de psychologie: Périodique du séminaire de psychologie et du groupe de psychologie appliquée de l’Université de Neuchâtel, no 33,‎ (lire en ligne)