Bâton télescopique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les armes
Cet article est une ébauche concernant les armes.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Matraque télescopique

Un bâton télescopique, ou matraque télescopique, est une arme non-létale, principalement utilisée par les services de police dans un grand nombre de pays.

Description[modifier | modifier le code]

Le bâton télescopique est généralement en métal (acier ordinaire ou acier trempé notamment) et composé de trois segments déployables ; les deux segments de l’extrémité peuvent ainsi se rétracter dans le manche, l’arme ne mesurant alors plus qu’une vingtaine de centimètres. Le bout du bâton est souvent constitué d’une petite boule d’acier pour augmenter la force de frappe.

Il est constitué de cinq éléments : la pointe, la section finale, la section intermédiaire, la poignée et le capuchon.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Policière suédoise avec un bâton télescopique

Il se déploie d’un geste sec du poignet ou de l’avant-bras. Le bâton télescopique est notamment efficace contre un agresseur portant une arme blanche. Il permet également d’immobiliser efficacement une personne grâce à différentes prises.

Législation[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

On lui donne le nom de bâton télescopique de défense (BTD) dans le cadre de son utilisation par les forces de l'ordre (gendarmerie nationale, police municipale, police nationale et Administration Pénitentiaire). La loi autorise son usage dans la police municipale depuis le décret n° 2013-550 du 26 juin 2013 [1].

Son usage est également autorisé par les forces de l'ordre de la SNCF et de la RATP par le décret n°2000-1135 du 24 novembre 2000[2].

En France, pour un particulier, le bâton télescopique est autorisé (uniquement en détention au domicile du propriétaire : législation sur les armes de catégorie D). Son port et son transport sont interdits.

Belgique[modifier | modifier le code]

La détention et le port d'un bâton télescopique par un particulier est prohibé, comme défini dans la loi sur les armes de 2006[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]