Bâtiments du Manège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Portail des Manèges, Versailles
Portail des Manèges, Versailles.jpg
Le portail, entrée symbolique des Manèges
Présentation
Destination initiale
manèges militaires
Destination actuelle
complexe commercial et hôtelier
Style
portail en pierre
Architecte des bâtiments civils de Versailles
Construction
1855
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Division administrative
Subdivision administrative
Commune
Adresse
8 avenue du Général-de-Gaulle, Versailles, France
Accès et transport
Gare
Coordonnées

Le bâtiment du manège était un ancien bâtiment militaire sous Napoléon III à Versailles, France. Il fut démoli en 1988 à l’exception de son portail resté sur l’Avenue du Général-de-Gaulle.

Un complexe commercial et hôtelier appelé « les Manèges » fut inauguré en 1991 sur son emplacement.

Localisation[modifier | modifier le code]

Les Manèges sont situés 8 avenue du Général-de-Gaulle à Versailles, en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1854, une caserne d’artillerie fut construite par Charles-Auguste Questel, dont le grand portail se trouve au 2bis, avenue de Paris[1].

En 1855, le manège pour la caserne fut construit et l’on trouve le portail sur l’avenue du Général-de-Gaulle.

À partir de 1850, la Petite Écurie recevait déjà la base aérienne, puis dès 1854, la Grande Écurie était aussi occupée par l’armée[2].

En 1988, la caserne et le manège furent détruits pour construire un complexe commercial et hôtelier appelé « les Manèges ».

Le portail de la caserne a été conservé et sert d’entrée principale pour un hôtel de luxe[3].

Le portail du manège est devenu une entrée symbolique de l’arcade commerciale, avec l’enseigne « Les Manèges » sur son tympan.

Dans la même année, les deux portails ainsi que celui de la maréchalerie[4] qui se situe derrière eux, font l'objet d'un classement au titre des monuments historiques[5].

Architecture[modifier | modifier le code]

  • Sur l’arche du portail de la caserne, les motifs de canons, des couronnes, les « LN » pour Louis-Napoléon Bonaparte ainsi que les « N » de Napoléon illustrent son origine.
  • Le portail du manège a une tête de cheval. Il est moins décoratif et plus petit que le portail de la caserne.
  • L’ensemble du manège et la caserne était encadré par l’avenue du Général-de-Gaulle et l’avenue de Paris.  Cet emplacement est totalement aménagé pour le complexe commercial et hôtelier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Maral, Versailles, côté ville, côté jardins, Paris, LePassage, , 344 p. (ISBN 978-2-84742-233-7), p. 20
  2. Alexandre Maral, Versailles, côté ville, côté jardins, Paris, LePassage, , 344 p. (ISBN 978-2-84742-233-7), p. 42
  3. Il était Sofitel lors de l'inauguration en 1991, ensuite remplacé par Pullman. En 2017, il est devenu Hôtel Le Louis Versailles Château M Gallelry.
  4. « la Maréchalerie, le centre d'art contemporain » (consulté le 20 septembre 2016)
  5. Notice no PA00087666, base Mérimée, ministère français de la Culture