Azzedine Gaci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Azzedine Gaci est un représentant de l’islam de France, né en Algérie en 1963[1]. Arrivé à Lyon en 1986 pour finir ses études en physique et électronique, il est devenu enseignant chercheur, responsable des domaines de physique quantique et semi-conducteurs à l’École supérieure chimie physique électronique de Lyon[2] (CPE Lyon).

Membre de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF)[3], il fait cependant partie d’une branche en dissidente de l’aile radicale de l’islam de France, et prône un islam républicain.

Implication dans la vie musulmane[modifier | modifier le code]

Azzedine Gaci fut d’abord président de l’Association culturelle islamique de Villeurbanne (ACI) qui a œuvré à la construction de la mosquée « Othmane » de Villeurbanne. En 2006, celle-ci est inaugurée et il en devient le recteur[4], poste qu’il occupe encore.

Azzedine Gaci est membre du Conseil français du culte musulman (CFCM)[5],[6]) et élu président du Conseil régional du culte musulman (CRCM)[7] pour la région Rhône Alpes entre les années 2005 à 2011[8]. Il ne se représente pas aux élections de juin 2011 estimant que le CRCM manque de moyens, ne possédant ni locaux, ni budgets et se sentant plus proche de l’Union des organisations islamiques de France[9] (UOIF).

Azzedine Gaci fait partie du bureau exécutif de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) où il est responsable du dialogue inter-religieux.

Dialogue inter-religieux[modifier | modifier le code]

Azzedine Gaci est à l’initiative des rencontres islamo-chrétiennes, tant au niveau local que national. En 2007, Il organise le premier voyage d'une délégation islamo-chrétienne en Algérie avec l'archevêque de Lyon, Mgr Philippe Barbarin. Il emmène une délégation française islamo-chrétienne sur les tombes des moines de Tibéhirine[10].En novembre 2009, se déroule la deuxième rencontre « prêtres-imams » de la région lyonnaise où participent plus de 150 personnes. En novembre 2012, se tient la 3e rencontre qui réunit 120 personnes. Le Forum national islamo-chrétien co-présidé par l’imam Azzedine Gaci et le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, voit ainsi le jour en 2010. Le 1er Forum islamo-chrétien voit le jour et se tient les 26 et 27 novembre 2011. Il rassemble une cinquantaine de responsables religieux de tous horizons, venus de la France entière. Ces forums se rencontrent chaque année[11]. Ce combat fait rencontrer Azzedine Gaci avec deux papes : en 2008, il fait partie d’une délégation qui rencontre le pape Benoît XVI ; et en 2015, d’une autre délégation qui rencontre le pape François au Vatican[12].

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.fdesouche.com/188859-azzedine-gaci-%C2%ABla-majorite-des-musulmans-se-vivent-comme-francais-et-observent-un-islam-apaise%C2%BB
  2. http://www.cpe.fr/IMG/UserFiles/Files/CPE%20Lyon_Livret%20cours%20ETI_2013-2014.pdf
  3. http://www.uoif-online.com/equipe-de-direction/
  4. « Lieu de culte, nouvel argument électoral », Libération,‎ (lire en ligne)
  5. Maïté Darnault, « A la mosquée Othmane de Villeurbanne, aller vers l’autre », Libération,‎ (lire en ligne)
  6. http://www.leforik.com/le-recteur-de-la-mosquee-de-villeurbanne-azzedine-gaci-a-ete-recu-par-le-pape/
  7. « Azzedine Gaci élu à la tête du CRCM », 20minutes,‎ (lire en ligne)
  8. http://www.fdesouche.com/139948-mosquee-profanee-de-lyon-%C2%AB-une-simple-piece-de-theatre%C2%BB
  9. http://www.lyonmag.com/article/22143/crcm-azzedine-gaci-pas-sur-de-se-representer-en-juin
  10. Stéphanie Le Bars, « Azzedine Gaci : l'homme qui sait "ce qu'il faut faire pour le culte" », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  11. Anne-Bénédicte Hoffner, « Quatre forums islamo-chrétiens régionaux et citoyens, le 4 juin », La Croix,‎ (lire en ligne)
  12. Nicolas Ballet, « Le pape François reçoit un imam lyonnais », Le Progrès,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]