Azurite (pigment)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Azurite.

L'azurite est un pigment bleu issu de la pierre du même nom.

Les termes les plus employés étaient bleu azur, azur d'Allemagne (Azurro Della Magna), bleu de montagne, pierre d'arménie, ou encore cendre bleue ou ocre bleue.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Azurite broyée

Le bleu intense caractéristique de l'azurite se retrouve dans la majeure partie des tableaux des siècles passés. Réduits en poudre très fine et mélangés à des liants appropriés, les minéraux d'azurite étaient transformés en précieux pigments picturaux. De la même manière, on obtenait des pigments verts à partir de malachite, une autre variété minérale de carbonate de cuivre.

Suivant les gisements et les impuretés inhérentes, les méthodes de broyage une large palette de bleu à bleu-vert était ainsi disponible.

Les liants avaient aussi un rôle ainsi la poudre mélangée à l'huile donne un bleu légèrement vert, mélangé avec du jaune d'œuf (tempera), il devient vert-gris.

Histoire[modifier | modifier le code]

Beaucoup de pigments picturaux jusqu'au XIXe, vendus sous le terme de lapis-lazuli ou outremer véritable n'étaient en fait que de l’azurite, bien plus facile à trouver. Le lapis-lazuli était connu dès l'antiquité et importé de façon régulière dès le Moyen Âge; les analyses chimiques des peintures du Moyen Âge montre que l’azurite est l'une des principales sources du bleu utilisé par les peintres médiévaux.


Voir aussi[modifier | modifier le code]