Azure Dreams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Azure Dreams
Éditeur Konami
Développeur Konami

Date de sortie 1998 (PS)
2000 (GBC)
Genre Jeu de rôle
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation, Game Boy Color

Azure Dreams est un jeu vidéo de rôle sorti en 1998 sur PlayStation et en 2000 sur Game Boy Color. Il a pour suite Tao's Adventure: Curse of the Demon Seal.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

{{Ce jeu vous permet de contrôler un personnage : "Koh" (par défaut), auquel vous pouvez donner le nom que vous souhaitez. Vous démarrez l'histoire avec la naissance de Koh (un ange vous propose justement de choisir votre nom), son enfance, puis la mort de son père, "Guy", dans une tour, appelée "tour des monstres".

Ce qui est intéressant dans ce jeu, c'est qu'il se partage en plusieurs jeux. En premier lieu, vous pouvez suivre les traces de votre père dans la fameuse "tour des monstres". Dans ce cas, c'est un jeu RPG en coup par coup (un peu comme les zones de combat de Final Fantasy), dans lequel vous pouvez faire évoluer des familiers, gagner de l'argent, obtenir et améliorer un équipement pour votre personnage, grâce, notamment, aux altercations avec les monstres dans la tour. Plus votre équipement est perfectionné, et plus votre familier monte de niveau, plus vous allez pouvoir avancer loin dans la tour. Celle-ci détient 40 niveaux en tout, et le personnage qui a tué votre père ("Beldo"), vous y attend de pied ferme !

Ensuite, la deuxième zone de jeu se situe dans le village, dans lequel on oublie le coup par coup. Vous allez pouvoir rendre service aux gens qui vous entourent, mais pas que... En effet, là où les développeurs ont marqué un bon point pour ce jeu, c'est dans les options, vu l'âge du jeu : vous pouvez, par exemple, construire des édifices pour les loisirs, le confort, la culture des villageois. Vous pouvez également obtenir des conquêtes amoureuses, et chacun de vos actes peuvent changer le cours des choses, à moindre échéance. Cela peut paraître banal aujourd'hui, mais encore une fois, pour l'époque du jeu, c'est une réelle avancée dans ce type de jeu.

Lorsque vous souhaitez faire une avancée dans votre partie "village", vous êtes obligé de retourner dans la tour. À chacun de vos retours, de nouvelles choses se passent (événements, bâtiments construits, mini missions, etc.)

Ce jeu regroupe pas mal de vices de l'espèce humaine, et c'est ce qui en fait toute l'originalité. Il est assez intemporel finalement et ne détient pas de fin réelle. Vous pouvez donc continuer votre partie, même lorsque vous avez rempli toutes les conditions pour la finir, car il y a possibilité de faire évoluer vos monstres, améliorer votre équipement, etc.}}

Accueil[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) James Mielke, Azure Dreams Review (PS), 22 juillet 1998, GameSpot.

Liens externes[modifier | modifier le code]