Azarias Ruberwa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Azarias Ruberwa
Illustration.
Fonctions
Ministre d'État congolais
Ministre de la Décentralisation et des Réformes institutionnelles
En fonction depuis le
(3 ans, 8 mois et 17 jours)
Président Joseph Kabila
Premier ministre Samy Badibanga
Bruno Tshibala
Gouvernement Badibanga
Tshibala
Prédécesseur Salomon Banamuhere Baliene (Décentralisation)
Vice-Premier ministre congolais
Ministre des Transports et des Communications
(intérim)
En fonction depuis le
(1 an, 5 mois et 29 jours)
Président Félix Tshisekedi
Premier ministre Bruno Tshibala
Gouvernement Tshibala
Prédécesseur José Makila Sumanda
Biographie
Nom de naissance Azarias Ruberwa Manywa
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Rwanda
Nationalité Congolaise
Parti politique RCD
Diplômé de Université de Lubumbashi
Profession Avocat
Religion protestantisme

Azarias Ruberwa Manywa, né le au Rwanda, arrivé en République démocratique du Congo à pied, avocat et une personnalité publique congolais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Azarias Ruberwa nait dans la ville de Rugezi dans le territoire de Fizi, située dans la région montagneuse de l'est du Congo . Il obtient son diplôme de licence en droit à l'université de Lubumbashi en 1989. Il est inscrit au barreau de Lubumbashi depuis le 7 août 1990. Il est vice-président de la République démocratique du Congo chargé de la Commission politique, défense et sécurité de juin 2003 à décembre 2006. Depuis 2003, il est le président du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD).

Il a été candidat aux élections présidentielles en 2006 mais il a échoué avec 7% de suffrage. Actuellement, il est membre des barreaux de Lubumbashi, de Kinshasa et de Goma en République démocratique de Congo et ministre d'État chargé de la Décentralisation et des Réformes institutionnelles.

Azarias Ruberwa est un chrétien protestant qui vit sa supposée foi et reste engagé dans plusieurs ministères chrétiens[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]