Azad (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Azad.
Azad
Description de cette image, également commentée ci-après
Azad.
Informations générales
Surnom Azazin[1]
Nom de naissance Azad Azadpour
Naissance (46 ans)
Sinne, Kurdistan iranien
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, hip-hop allemand
Instruments Voix
Années actives Depuis 1988
Labels Bozz Music, Groove Attack
Site officiel www.azad.de
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo d’Azad.

Azad, de son vrai nom Azad Azadpour, né le à Sinne au Kurdistan iranien, est un rappeur allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Azad (à gauche) et Jeyz au Out4Fame-Festival, en 2015.

Azad immigre en tant qu'enfant de réfugié kurde en Allemagne, à l'âge de 10 ans. En 1984, il entre pour la première fois en contact avec le hip-hop, d'abord avec le break dance, le graffiti et le rap, puis le beatboxing et la production musicale. En 1988, il se joint à D-Flame (Daniel Kretschmer), A-Bomb, et Combad pour former le groupe Cold-N-Locco, sous le surnom de Azazin[1]. En 1990, Cold-N-Locco est rebaptisé Asiatic Warriors ; le groupe décide de chanter en anglais, en persan et en kurde, puis signe finalement au label Ruff'n'Raw pour sortir l'EP Told Ya!. Des divergences internes entre membres mènent à la séparation des Asiatic Warriors[1].

En solo, Azad publie son single Napalm/Heartcore en 2000. En 2001, il publie son premier album studio intitulé Leben. Il suit en 2003 d'un deuxième album intitulé Faust des Nordwestens. En 2004, Azad fonde sa propre société de production appelée Bozz Music, une branche urban d'Universal Music. Azad forme le groupe Warheit avec Sezai, Lunafrow, Jeyz et Chaker. Par la suite, une grande rivalité éclate entre le label Bozz Music et Aggro Berlin. Entretemps, Azad publie son troisième album Der Bozz en 2004 qui atteint le top 10 des classements en Allemagne[2]. Cependant, le Bundesprüfstelle für jugendgefährdende Medien considère l'album trop violent et comme un « danger pour la jeunesse[3]. »

En 2007, Azad publie la chanson Prison Break Anthem (Ich glaub’ an dich) (le thème de la série homonyme) qui fait participer Adel Tawil et Ich + Ich, et qui atteint les classements locaux. Le single compte 150 000 exemplaires vendus, et est certifié disque d'or[4].

Le 9 avril 2010, il publie le street album Azphalt Inferno 2 sur Groove Attack. Il y fait notamment participer STI, Brisk Fingaz, M3 & Noyd, Abaz, Gee Futuristic, et X-Plosive.

La suite de son premier album Leben, intitulée Leben II, est publiée le 15 janvier 2016[5].

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Leben
  • 2003 : Faust des Nordwesten
  • 2004 : Der Bozz
  • 2006 : Game Over
  • 2007 : Block schrift
  • 2009 : Azphalt Inferno
  • 2009 : Assassin
  • 2010 : Azphalt Inferno II

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (de) « Azad », sur Azad – laut.de – Band (consulté le 26 octobre 2015).
  2. (en) Vladimir van Wilgenburg, The Globe, « Kurdish king of Rap reaches German top 10 11.4.2006 », sur Ekurd Daily (consulté le 23 juin 2016).
  3. (de) « Der Bozz kommt auf den Index », sur laut.de, (consulté le 23 juin 2016).
  4. (de) « Azad geht Gold: 150.000 verkaufte CDs », sur deutscher-hip-hop.eu (consulté le 26 octobre 2015).
  5. (de) RapUpdate - Immer auf dem neuesten Stand!, « Endlich: Azad veröffentlicht neues Album "Leben 3" im Januar! », sur RapUpdate (consulté le 23 juin 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]