Ayacucho Fútbol Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ayacucho FC)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ayacucho FC
Généralités
Nom complet Ayacucho Fútbol Club
Surnoms Los Zorros
Noms précédents Club Inti Gas Deportes Ayacucho (2008-2014)
Fondation (11 ans)
Couleurs blanc et grenat
Stade Estadio Ciudad de Cumaná
(15 000 places)
Siège Ayacucho
Championnat actuel Liga 1
Président Drapeau : Pérou Rolando Bellido Aedo
Entraîneur Drapeau : Argentine Gerardo Ameli
Meilleur buteur Drapeau : Pérou Mauricio Montes (en) (40)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat du Pérou de football 2019
0

Dernière mise à jour : 3 décembre 2019.

L'Ayacucho Fútbol Club anciennement appelé Inti Gas est un club péruvien de football basé à Ayacucho.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé en 2008 sous le nom de Club Inti Gas Deportes Ayacucho, le club reprend la place de l'Olímpico Somos Perú qui évoluait alors en D2. Sous la houlette de l'entraîneur colombien Édgar Ospina (es), il accède à l'élite en tant que vice-champion de 2e division[1].

Ce même entraîneur permet au club de disputer son premier tournoi international, en l'occurrence la Copa Sudamericana, en 2012[2]. L'Inti Gas aura l'occasion de participer à trois Copa Sudamericana d'affilée (2012 donc, 2013 et 2014).

En 2015, l'Inti Gas adopte son nom actuel de Ayacucho Fútbol Club[3]. À noter que depuis son accession en 1re division en 2008, il s'est toujours maintenu dans l'élite.

Résultats sportifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan et records[modifier | modifier le code]

Au niveau national[modifier | modifier le code]

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Personnalités historiques du club[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Les trois joueurs ayant plus de 30 buts marqués au sein de l'Ayacucho FC :

Meilleurs buteurs de l'Ayacucho FC
Rang Nom Buts Période
1 Drapeau : Pérou Mauricio Montes (en) 40 depuis 2018
2 Drapeau : Pérou Carlos Orejuela (en) 36 2013-2014 / 2016-2017
3 Drapeau : Brésil Fernando Oliveira (en) 31 2012-2015








Effectif actuel (2019)[modifier | modifier le code]

Source consultée : De Chalaca[7].

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau du Pérou G Éxar Rosales
13 Drapeau du Pérou G Andy Vidal
29 Drapeau du Pérou G Carlos Grados
2 Drapeau de l'Uruguay D Hugo Souza
3 Drapeau du Pérou D Diego Minaya
4 Drapeau du Pérou D Christian Laura
5 Drapeau du Pérou D Óscar Guerra
16 Drapeau du Pérou D Aldair Perleche
20 Drapeau du Pérou D Jesús Mendieta
23 Drapeau du Pérou D Iván Cruz
31 Drapeau de la Colombie D Hanyer Mosquera
7 Drapeau du Pérou M Luis Carranza
8 Drapeau du Pérou M Tarek Carranza
10 Drapeau du Pérou M Robert Ardiles
No. Nat. Position Nom du joueur
12 Drapeau du Pérou M Sidney Faiffer
14 Drapeau du Pérou M José Inga
15 Drapeau du Pérou M Cristian Mejía
18 Drapeau du Pérou M Éver Chávez
25 Drapeau du Paraguay M Alejandro Martínez
26 Drapeau des États-Unis M Ernest Nungaray
27 Drapeau du Pérou M Luis Trujillo
Drapeau du Pérou M Andree Cruz
Drapeau du Pérou M Branny Berrocal
11 Drapeau du Pérou A Wilmer Aguirre
19 Drapeau de la Colombie A Carlos Preciado
21 Drapeau du Pérou A Mauricio Montes Capitaine
22 Drapeau du Pérou A Jack Cirilo

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Entraîneurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Liste d'entraîneurs[modifier | modifier le code]

Structures du club[modifier | modifier le code]

Estadio Ciudad de Cumaná[modifier | modifier le code]

Avec une capacité de 15 000 spectateurs, il s'agit de l'enceinte principale de l'Ayacucho FC qui y a joué trois compétitions internationales: les Copa Sudamericana de 2012, 2013 et 2014. Le stade fut inauguré en 1974, à l'occasion du 150e anniversaire de la Bataille d'Ayacucho qui scella l'indépendance définitive du Pérou, et porte le nom de la ville natale du général Antonio José de Sucre, victorieux lors de cette bataille. Le gouvernement du Venezuela finança entièrement la construction du stade[8].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) Roberto Castro, « Inti Gas: Reventando rápido el balón », sur www.dechalaca.com, (consulté le 3 octobre 2019).
  2. (es) « Inti Gas ganó 2-0 a la San Martín y alcanzó clasificar a la Sudamericana », sur www.rpp.pe, (consulté le 3 octobre 2019).
  3. (es) « Inti Gas cambiará de nombre en el 2015 y será Ayacucho FC », sur www.libero.pe, (consulté le 3 octobre 2019).
  4. (es) Kenny Romero, « Inti Gas-Gálvez: Six pack », sur www.dechalaca.com, (consulté le 3 octobre 2019).
  5. (es) Eduardo Tirado, « Cristal-Ayacucho: Cerveza para tus aullidos », sur www.dechalaca.com, (consulté le 3 octobre 2019).
  6. (es) « Atlético Nacional llenó de balones a Inti Gas », sur www.peru21.pe, (consulté le 3 octobre 2019).
  7. (es) « Ayacucho FC: Plantel 2019 », sur www.dechalaca.com, (consulté le 3 octobre 2019).
  8. (es) José Antonio Bragayrac, « El DNI de los estadios o de dónde provienen sus nombres », sur www.elbocon.pe, (consulté le 3 octobre 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]