Aya et la Sorcière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aya et la sorcière)
Aya et la Sorcière
Image illustrative de l'article Aya et la Sorcière
Logo original du téléfilm.
アーヤと魔女
(Āya to majo)
Film d'animation japonais
Réalisateur
Producteur
Studio d’animation Studio Ghibli
Durée 82 min
Sortie

Aya et la Sorcière (アーヤと魔女, Āya to majo?) est un téléfilm d’animation japonais réalisé par Gorō Miyazaki et co-produit par le Studio Ghibli et la NHK et qui a été diffusé au Japon le [1],[2]. Le téléfilm s’inspire du livre Aya et la Sorcière (Earwig and the Witch) de Diana Wynne Jones. Le film devait être projeté en avant-première au Festival de Cannes 2020 mais le festival a été annulé en raison de la pandémie de Covid-19[3]. Le film a cependant été projeté en avant-première au Festival Lumière 2020 le [4].

Il s'agit de la première œuvre du studio Ghibli entièrement réalisée en images de synthèse[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'intrigue se déroule en Angleterre dans les années 1990. Aya, orpheline âgée de 10 ans, est adoptée et emmenée de son foyer par un étrange duo qui prend en charge sa vie et son éducation.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Un bébé est déposé par sa mère sur les marches du foyer pour enfants Saint-Morwald avec une lettre et une cassette audio, plus tard la directrice et un membre de l'orphelinat nommé Thelma trouvent le bébé en train de pleurer et lisent la lettre, elle indique que sa mère est poursuivie par « les douze autres sorcières » et qu'une fois débarrassée d'elles, elle reviendra chercher « Manigance ». En lisant la lettre, un membre de l'orphelinat se rend compte que sa mère est une sorcière et qu'elle a probablement causé la colère de son clan et que le bébé pourrait aussi être une sorcière, la directrice répond que les sorcières n'existent pas et n'aimant pas le nom « Manigance », elle le change en « Aya Gance ». Dix ans plus tard, un soir, les enfants de l'orphelinat partent déguisés en fantôme hanter le cimetière voisin, Aya et un jeune garçon nommé Custard avec qui elle s'est liée d'amitié, rentrent discrètement dans l'église pour aller admirer la vue sur le toit. Une fois sur le toit, Custard demande à Aya si elle n'a jamais eu envie d'être adopté par une famille, elle lui répond jamais car si elle vivait dans une famille, elle ne pourrait que contrôler que deux ou trois personnes, six au maximum et que ce ne serait pas très marrant contrairement à l'orphelinat où elle peut manipuler tout le monde y compris le chef-cuisinier qui prépare son plat préféré, le hachis parmentier. Pour être sûr de ne pas être séparé de Custard, elle lui rappelle de loucher pendant la journée des adoptions pour éviter que les deux soient choisis.

Le lendemain matin, la directrice arrive en panique à l'orphelinat et dit à Thelma avoir croisé M. Jenkins qui affirme avoir vu des enfants déguisés en fantôme au cimetière hier soir, et lui demande si elle sait quelque chose, Thelma lui répond qu'elle n'en sait rien, Aya arrive et dit qu'elle est la responsable, les adoptions commençant cet après-midi, elle voulait organiser une soirée d'adieu et qu'elle serait très triste de ne plus voir la directrice et demande si elle est allée trop loin, la directrice devient tout d'un coup de bonne humeur et la pardonne, elle lui dit que c'est un mystère qu'une enfant si adorable n'est jamais été choisie. La directrice lui offre ensuite un cadeau, un pull rouge dont elle rêvait depuis longtemps, Thelma demande à la directrice ce qu'il faut répondre à M. Jenkins, la directrice sur un ton énervé lui répond que les fantômes n'existent pas, Aya aide ensuite la directrice à porter son sac, les deux partent laissant Thelma complètement déroutée par ce qui vient de se passer.

L'après-midi, Aya se rend dans les salles communes au rez-de-chaussée pour lire son bouquin et rejoindre Custard, dans les escaliers elle croise une camarade qui lui demande à propos de sa lettre d'amour, Aya lui répond de ne pas s'inquiéter, elle l'a réécrite et postée et elle recevra une réponse positive. Dans la salle, des couples regardent et jouent avec les bébés, Aya, dégoûtée par ces visiteurs qui prennent les bébés pour des poupées ou des objets de décoration et non des êtres vivants, se rend dans la salle à manger voisine avec Custard, et font semblant d'être des poupées.

Un étrange couple arrive et sonne à l'orphelinat, les enfants se mettent en rang dans la salle à manger, la directrice leur demande de sourire, Aya quant à elle louche et donne discrètement un coup à Custard pour qu'il fasse de même, mais ne réagit pas, étant terrifié par un des membres du couple, un homme très grand. Aya insiste plusieurs fois et l'autre membre du couple la remarque, elle demande à l'homme qui l'accompagne qui se nomme Mandrake si elle convient, il lui répond que c'est un très bon choix, elle répond alors qu'ils la prennent. Aya refuse et dit qu'elle veut rester avec Custard, la directrice lui dit qu'ils habitent près d'ici et qu'elle pourra revoir Custard à l'orphelinat et à l'école.

Alors qu'elle prépare ses affaires, elle découvre une cassette audio avec « Earwig » marqué dessus. Une fois prête, elle dit adieu à ses camarades et à la directrice et part avec le couple, elle remarque que c'est la première fois qu'elle ne fait pas ce qu'elle veut. Arrivée à leur maison, elle se dit qu'elle pourra s'enfuir facilement, la porte se referme alors derrière elle et se verrouille. À l'intérieur, Mandrake dit à la femme qui l'accompagne qu'elle a eu ce qu'elle voulait et de maintenant lui ficher la paix. La femme montre à Aya sa chambre et se présente : elle s'appelle Bella Yaga et est une sorcière, elle a adopté Aya car elle avait besoin « d'une petite main », si elle travaille dur, elle ne sera pas maltraitée. Aya répond qu'elle a tout de suite compris que Bella Yaga n'était pas venue pour l'adopter et passe un marché avec elle : Bella Yaga lui apprend la magie et Aya devient son assistante, Bella Yaga accepte.

Aya entre dans la salle de préparation et découvre son état insalubre, elle se met alors à aider Bella Yaga a préparer ses sortilèges et à faire le ménage.

Bella Yaga dit à Aya qu'il y a une seule règle dans la maison, ficher la paix à Mandrake et ne le déranger sous aucun prétexte, Aya lui demande ce qui se passe quand il se met en colère, la sorcière devient alors livide et répond qu'il se passe d'horrible choses. Pendant que Bella Yaga prépare ses sortilèges, Aya découvre son carnet de notes qui contient les recettes pour ses sortilèges, elle fait aussi la connaissance de Thomas, un chat noir qui sert de familier à Bella Yaga pour la préparation des sortilèges. Le téléphone sonne, une cliente souhaite passer commande pour un sortilège qui évincerait la danseuse-étoile pour la remplacer par sa petite-fille à un spectacle de ballet classique.

Le soir, Aya découvre dans le garage, à l'intérieur d'une Citroën 2 CV, un disque vinyle du groupe « Earwig » avec pour titre Fichez-moi la paix (Don't Disturb Me). Aya sort du garage avec le disque vinyle et une radio-cassette et la porte d'entrée de celui-ci disparaît complètement au grand étonnement d'Aya. Dans sa chambre, Aya se rend compte que la fenêtre est scellée dans le mur et qu'elle ne peut pas s'échapper.

Le lendemain, Bella Yaga apprend à Aya qu'elle devra aussi préparer le petit-déjeuner. Aya demande ce qui va se passer si elle désobéit, Bella Yaga lui répond qu'elle lui fera avaler des vers. Alors qu'elle est en train de cueillir des orties pour la préparation des sortilèges, Aya essaie de s'approcher de la porte du jardin, des branches s'étirent et empêchent d'Aya d'avancer, Bella Yaga dit qu'il est impossible de sortir et que les démons de Mandrake surveillent tout, Aya se dit alors qu'elle doit dominer Mandrake.

Alors qu'elle a fini de préparer les ingrédients, Aya demande à Bella Yaga de lui apprendre la magie, elle l'ignore et lui demande plusieurs fois d'aller dans le jardin cueillir des plantes, Aya commence à se demander si Bella Yaga remplira vraiment sa part du marché.

Le soir, Aya trouve des piles dans la cuisine pour sa radio-cassette. Alors qu'elle est sur le point de l’enclencher, Thomas vient rencontrer Aya et se blottir dans son lit, elle enclenche alors la radio-cassette et ils écoutent ensemble la musique du groupe « Earwig ». Le soir suivant, après une journée de corvées, Aya — en colère — est en train de dessiner le visage de Mandrake, soudain deux grands yeux rouges apparaissent sur le mur de la chambre, Aya demande ce que c'est, Thomas lui répond qu'il s'agit de Mandrake, que sa chambre est derrière ce mur, et lui conseille d'arrêter de dessiner car c'est sûrement en train de l'énerver, Aya est alors surprise que Thomas peut parler, Aya lui demande s'il connaît la magie, Thomas lui répond qu'il se débrouille, en tout cas mieux qu'Aya et qu'il l'a vu jeter un œil dans le carnet de notes de Bella Yaga, il lui apprend que la formule qu'elle cherche se trouve à la fin de son carnet et qu'il peut lui montrer.

Pendant la nuit, ils s'introduisent dans la salle de préparation et parcourent le carnet de Bella Yaga à la recherche de la formule pour se protéger contre toute forme de magie, y compris les sortilèges de punition de Bella Yaga. Ils se mettent alors à préparer les ingrédients, une fois terminé, ils s'enduisent du fluide magique.

Le lendemain, Mandrake découvre que son roman est considéré comme « le pire roman du siècle » et se met en colère. Aya part à nouveau cueillir des plantes pour Bella Yaga, quand elle revient dans la salle de préparation, Bella Yaga lui demande de les mettre dans le chaudron, Aya refuse car Bella Yaga n'a pas tenu sa promesse de lui enseigner la magie si elle devenait son assistante, Bella Yaga lui répond alors qu'elle n'avait rien promis, qu'elle avait juste besoin « d'une petite main ». Aya se met alors en colère et rappelle à Bella Yaga qu'elle avait dit à la directrice de l'orphelinat qu'elle serait sa mère adoptive, Bella Yaga donne alors une gifle à Aya et lui ordonne de raviver le feu sous le chaudron sinon c'est la punition des vers. Aya demande une dernière fois à Bella Yaga si elle va lui apprendra la magie, Bella Yaga lui répond que non, elle n'est qu'une « petite main » pour elle.

Après avoir terminé, ils se rendent dans la cuisine, Aya se rend compte que les démons de Mandrake ont apporté le hachis parmentier de l'orphelinat, le plat préféré d'Aya, Mandrake lui dit que c'est aussi son plat préféré.

Le lendemain, alors que Bella Yaga part livrer ses sortilèges aux clients, Aya demande à Thomas s'il connaît une formule pour faire pousser des mains, Thomas lui répond que c'est une bonne idée. Aya fabrique une poupée à l'effigie de Bella Yaga et fabrique des petites mains qu'elle va coller sur différentes parties de la poupée. Pour compléter le sortilège, Thomas explique qu'il faut quelques cheveux de Bella Yaga sur la poupée, Aya lui répond qu'elle trouvera un moyen pour s'en procurer. Alors qu'ils sont en train de préparer le sortilège, Mandrake, un plateau de thé et de gâteaux à la main, les interrompt, Aya lui demande si la musique était trop forte et baisse le volume de la radio (qui diffusait un morceau du groupe « Earwig ») en s'excusant. Mandrake lui tend le plateau, Aya lui remercie et pendant que Mandrake s'en va, Aya lui demande s'il est romancier, Mandrake lui répond que c'est exact, Aya — tentant de le manipuler — lui répond qu'elle voudrait bien lire ses livres, Mandrake grommelle et s'en va. Thomas entend Bella Yaga revenir, il dit à Aya de vite cacher la poupée.

Le soir, elle lit un des romans de Mandrake et les trouve « rasoir ». À l'aide d'un tournevis piqué dans la salle de préparation, elle creuse un trou dans le mur de sa chambre, et aperçoit Mandrake à travers, en train de jouer au clavier.

Le lendemain matin, Bella Yaga réveille Aya et lui dit que Mandrake veut du pain frit. Alors qu'elle se dirige vers la cuisine, elle aperçoit le chapeau de Bella Yaga accroché à l'entrée, elle regarde à l'intérieur et trouve des cheveux de Bella Yaga, elle les met en lieu sûr dans sa trousse de toilette. Pour énerver Mandrake et Bella Yaga, elle crame le pain frit. Mandrake demande à Bella Yaga si elle lui a appris à faire du pain frit, Bella Yaga lui répond que tout le monde sait faire du pain frit. Mandrake demande alors à ses démons de lui apporter du vrai pain frit, celui du camp de scout de la forêt d'Epping. Après manger, Bella Yaga demande à Aya comment a-t-elle osé provoquer la colère de Mandrake, Aya lui répond alors qu'au lieu de l'obliger à tout faire, elle devrait d'abord lui apprendre. Bella Yaga lui dit d'arrêter d'inventer des excuses, qu'elle est là pour travailler et qu'elle a besoin de « petites mains » et de « petites pattes » (en référence à Thomas) et lui dit de se mettre au boulot. Alors qu'elle prépare des ingrédients, Aya demande d'aller aux toilettes, Bella Yaga dit deux minutes, pas plus. Aya prend les cheveux de Bella Yaga qu'elle a conservé dans sa trousse de toilette et les attachent sur la poupée. Quand elle retourne dans la salle de préparation, elle voit Bella Yaga avec des petites mains qui pendouillent sur son front et sur son derrière, Aya se retient de rigoler, Bella Yaga lui demande ce qu'elle a fait, Aya lui répond qu'elle répète tout le temps qu'elle avait besoin de « petites mains » alors elle lui en a donné. Bella Yaga, énervé, l'envoie dans sa chambre et lui lance un sortilège de punition des vers mais celui-ci n'a aucun effet, les vers restent parterre. Aya se rend compte alors que Bella Yaga va s'apercevoir qu'ils sont protégés par la magie et qu'elle soit se débarrasser des vers, elle les fait donc entrer un par un dans le trou qu'elle a creusé dans le mur, croyant qu'ils iront dans la salle de bain, les vers se retrouvent en fait dans la chambre de Mandrake, ce qui provoque sa colère, le mur devient alors rouge, et Mandrake en forme de démon surgit du mur et se dirige vers Bella Yaga.

Bella Yaga demande à Aya pourquoi elle lui met tout le temps des bâtons dans les roues, Aya lui répond que c'est de sa faute. Bella Yaga remarque le radio-cassette et le disque vinyle du groupe « Earwig ». Aya saute dans le mur rouge et se retrouve dans la chambre de Mandrake. Sur le mur, elle voit des photos du groupe « Earwig » et s'aperçoit que Bella Yaga et Mandrake sont des anciens membres du groupe, à la batterie et au clavier respectivement, parmi eux il y a aussi une fille rousse qui est la chanteuse. Mandrake arrive et demande à Aya si les vers étaient pour elle, elle lui répond que oui et qu'elle a eu l'idée de les cacher dans la salle de bain, Mandrake lui explique que les vers magiques se faufilent dans les lieux magiques et qu'ils se sont donc faufilés dans sa chambre à la place. Mandrake lui dit que Bella Yaga ne la punira plus et lui demande de ne plus recommencer, Mandrake a aussi demandé à Bella Yaga de faire d'Aya son assistante et bien la former, Aya le remercie et lui demande si le groupe s'est séparé et qui est la fille rousse. Dans un retour en arrière, la fille rousse part du groupe, Bella Yaga la retient en lui rappelant qu'elle oublie la loi des sorcières, elle lui répond qu'elle s'en fiche et qu'elle ne se soumet pas aux « manigances de douze vieilles biques » et s'en va. Retour dans le présent, Mandrake explique que seule une sorcière peut remplacer une autre sorcière. Aya retourne dans sa chambre et demande à Mandrake de demander à Bella Yaga de la laisser aller à l'école pour qu'elle puisse revoir Custard et aussi parce que ce sera plus calme pendant la journée si elle n'est pas là, Mandrake lui répond qu'il va y réfléchir. Aya prend Thomas dans ses bras et lui dit que finalement elle va pouvoir les manipuler si elle se débrouille bien. Aya lève la tête et voit que sa fenêtre n'est plus scellée.

Six mois plus tard, Aya a réussi à les manipuler et sont tous les deux à son service, y compris les démons de Mandrake. Mandrake se rend même auprès d'Aya pour prendre sa commande pour son petit-déjeuner depuis son lit. Aya aide aussi Mandrake a écrire un nouveau roman Aya et la Sorcière (Earwig and the Witch), il fulmine en lisant dans le journal qu'il s'agit du « meilleur roman du siècle ».

C'est Noël et Custard qui a été invité hésite à entrer car il a peur de Mandrake, soudain une voiture s'arrête devant la maison et Custard accompagné d'une femme rousse sonnent à la porte, Aya ouvre et la femme rousse qui se révèle être la mère d'Aya lui dit : « Joyeux Noël, Manigance ».

Personnages[modifier | modifier le code]

Aya Gance (アーヤ・ツール, Āya Tsūru?) / Manigance (アヤツル, Ayatsuru?, litt. « manipuler, contrôler »)
Voix japonaise : Kokoro Hirasawa, voix française : Elina Solomon
Jeune orpheline de 10 ans. Alors qu'elle est encore bébé, elle est déposée sur les marches du foyer pour enfants Saint-Morwald. Son vrai nom est « Manigance » la directrice du foyer n'aime pas ce nom et le change en « Aya Gance ». Elle grandit dans le foyer sans savoir son vrai nom et que sa mère est une sorcière. Elle a l'intelligence et le talent nécessaires pour manipuler les gens qui l'entourent et leur faire faire ce qu'elle veut, y compris Custard, un jeune garçon avec qui elle se lie d'amitié. Le jour des adoptions, elle est adoptée par Bella Yaga et Mandrake, Bella Yaga qui la forcera à l'aider à préparer des ingrédients pour des sortilèges et à faire les corvées.
Bella Yaga (ベラ・ヤーガ?)
Voix japonaise : Shinobu Terajima, voix française : Sylvia Bergé
Une sorcière qui gagne sa vie en créant des sortilèges et en les vendant. Elle a une personnalité égocentrique. Elle a adopté Aya parce qu'elle avait besoin « d'une petite main » pour préparer ses sortilèges et faire les corvées. Cependant, quand Aya lui fait une farce et que la sorcière lui donne des vers en guise de punition, Mandrake lui donne du fil à retordre, et après cela, elle commence à traiter Aya comme son assistante. Elle est l'ex-batteuse du groupe de musique « Earwig ».
Mandrake (マンドレーク?)
Voix japonaise : Etsushi Toyokawa, voix française : Thierry Hancisse
Un grand homme qui vit avec Bella Yaga. C'est un romancier raté. Quand il se met en colère, il ne peut pas se contrôler, alors même que Bella Yaga est très prudente avec lui. Il dit toujours : « Ne me dérangez pas. » Il est peu sociable mais prend soin d'Aya, en préparant ses plats préférés et en lui apportant ses cadeaux. Il est l'ex-leader du groupe « Earwig » où il jouait le clavier, clavier qu'il joue toujours dans sa chambre.
Thomas (トーマス?)
Voix japonaise : Gaku Hamada (en), voix française : Micha Lescot
Chat noir de Bella Yaga qui lui sert de familier pendant la préparation des sortilèges. De nature timide et peureux, il sait parler et aide Aya a préparer un sort contre la magie et plus particulièrement les punitions de Bella Yaga.
Mère d'Aya
Voix japonaise : Sherina Munaf, voix française : Rafaëlle Cohen
Pourchassée par douze sourcières après avoir enfreint la loi des sorcières, elle part déposer sa fille Manigance sur les marches du foyer pour enfants Saint-Morwald pour la protéger. Elle est l'ex-chanteuse du groupe de musique « Earwig ».

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Aya et la Sorcière fait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2020. En raison de la pandémie de Covid-19, le festival n'a pas lieu et les films sélectionnés bénéficient d'un label[14].

Le film est diffusé en séance spéciale au festival de Gérardmer 2021[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Excepté les États-Unis et le Japon.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) « 「アーヤと魔女」総合12/30放送決定!注目のキャストも大発表 | NHKアニメワールド », sur nhk.or.jp (consulté le ).
  2. a b c et d (en) Rafael Antonio Pineda, « Ghibli, Goro Miyazaki Make CG Anime of Earwig and the Witch Novel by Howl's Moving Castle's Diana Wynne Jones », sur Anime News Network, (consulté le ).
  3. (en) Eli Enis, « Studio Ghibli Announces New Film Aya and the Witch », sur cosequenceofsound.net, (consulté le ).
  4. a b et c http://www.festival-lumiere.org/manifestations/aya-et-la-sorciere.html
  5. Aubin Bouillé, « Aya et la Sorcière : le nouveau film du studio Ghibli arrive cette année », sur CinéSéries, (consulté le )
  6. Karyn Nishimura, « Aya et la Sorcière, un nouveau Ghibli pour la fin de l'année », sur Libération, (consulté le )
  7. (ja) « 第73回カンヌ映画祭の公式セレクション作品として「アーヤと魔女」が選ばれました », sur Studio Ghibli,‎ (consulté le )
  8. (ja) « 企画:宮崎 駿&監督:宮崎吾朗 「アーヤと魔女」 2020年冬 総合テレビで放送予定!! », sur NHK,‎ (consulté le ).
  9. Bruno de la Cruz, « Le film Aya et la Sorcière (Ghibli, Gorô Miyazaki) sélectionné à Cannes », sur Animeland, (consulté le ).
  10. « Aya et la Sorcière » [vidéo], sur Frenetic.ch (consulté le ).
  11. (ja) « ジブリ最新作『アーヤと魔女』カンヌ映画祭選出に宮崎吾朗監督がコメント », sur Oricon,‎ (consulté le ).
  12. (ja) « ジブリ新作『アーヤと魔女』新公開日は8月27日に決定!|シネマトゥデイ », sur シネマトゥデイ (consulté le ).
  13. (en) Patrick Frater, « Studio Ghibli’s ‘Earwig And The Witch’ Snared By Netflix », sur variety.com, (consulté le ).
  14. Fiche du film sur le site du Festival de Cannes 2020. Page consultée le 20 septembre 2020.
  15. « La Nuée et Aya et la Sorcière au menu du Festival de Gérardmer 2021 », sur www.20minutes.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]