Axel Carion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Axel Carion
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Aventurier et athlète
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Axel, Mickaël, Jacques
Nationalité
Activités
Cycliste, aventurierVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web

Axel Carion, né le à Chartres (France), est un aventurier français spécialiste du cyclisme d’ultra-distance et organisateur de courses cycliste d'ultra bikepacking, terme souvent utilisé par les adeptes de cette discipline. Il est codétenteur avec le Suédois Andreas Fabricius du record de vitesse de la traversée, à vélo, de l’Amérique du Sud, du nord au sud établi en [1].

Ambassadeur de l'ONG Pompiers sans frontières[2], il est également fondateur de la marque BikingMan, qui organise des courses d'ultra distance à vélo en Amérique du Sud, en Europe et en Asie. Il a notamment organisé l'IncaDivide (en) en , une course d'ultra-distance au cœur de la Cordillère des Andes[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Axel Carion est un pratiquant multi-sport depuis son plus jeune âge (tennis, gymnastique, escalade, course à pied, natation). Il s'entraine en moyenne de 600 à 1 000 heures par an sur plusieurs disciplines (natation, cyclisme et course à pied).[réf. nécessaire][4]. Son premier contact avec l'aventure et le cyclisme remonte à 2011 alors qu'il réalise une expédition dix jours et 1 200 km à travers l'Europe centrale (Slovaquie, Ukraine, Roumanie, Moldavie). En 2012, il traverse de nouveau l'Europe centrale en dix jours (Roumanie, Bulgarie, Serbie, Macédoine et Albanie) sur un parcours de 1 500 km, puis les montagnes de l'Atlas marocain en 2013 (1 500 km en douze jours), la France en 2014 (1 000 km en sept jours).

En 2015, il décide de quitter son emploi pour concrétiser un rêve avec deux amis : traverser l'Amérique du Sud à vélo, de Carthagène en Colombie à Ushuaïa en Argentine[5], en suivant la Cordillère des Andes et relate cette traversée sur le blog Biketrippers[6]. Certaines portions délicates de cette expédition nécessitent de stocker eau et nourriture sur une durée de sept jours avec notamment le passage dans la région du Sud Lipez et le Paso Sico qui marqueront son esprit d'aventure. Ce voyage, soutenu par l'association des anciens du Skema[7], donne lieu au retour à des conférences, une exposition photographique à Nice « Déraillez vos vies »[8] et à la création de la marque BikingMan, spécialisée dans l'organisation d'expéditions à vélo et de courses d'ultra bikepacking en Amérique du Sud[9], Europe et Asie[10].

En 2017, afin de partager l'expérience de cyclisme d'aventure et de la haute altitude (encore peu connue à vélo[réf. nécessaire]), il organise l'IncaDivide (en)[11], une course d'exploration à vélo, sans assistance. 17 coureurs tentent de rallier Quito en Équateur à Cusco au Pérou sur une épreuve hors normes de 3 500 km sur les routes historiques de l'Empire inca de l'Équateur et du Pérou. La difficulté principale de l'épreuve réside dans sa verticalité (70 000 m de dénivelé positif) et les cols andins de haute altitude (plus de 4 000 m).

En 2018, il participe à l'organisation de la première épreuve d'ultra cyclisme sans assistance du Moyen-Orient dans le Sultanat d'Oman, le BikingMan Oman[12], au cœur des Monts Hajar ainsi qu'en Corse avec le BikingMan Corsica[13].

Record du monde du Guinness[modifier | modifier le code]

Le , il se lance dans la tentative[14] d'établir le record de vitesse pour traverser l’Amérique du Sud à vélo (de Carthagène en Colombie à Ushuaïa en Argentine) en équipe, avec le Suédois Andreas Fabricius. Un parcours de 10 685 km sans assistance, cumulant un dénivelé total de plus de 74 600 m pour rallier la côte caraïbe colombienne à la côte atlantique argentine en traversant la Colombie, l'Équateur, le Pérou, le Chili et l'Argentine. Ils sont équipés de vélos de type Cyclo-cross, légers et rapides ainsi que d'un équipement ultra léger pour un poids total des vélos inférieur à 20 kilos. En autonomie complète, ils gèrent au quotidien ravitaillements, repos et réparations si nécessaires avec des tronçons de parcours distants parfois de plus de 100 km sans villages.

Les difficultés du parcours sont nombreuses avec en tête la traversée du Paso de Jama, un col situé entre le Chili et l'Argentine, imposant aux aventuriers de franchir trois cols en haute altitude (4 800 mètres) dans la région de l'Atacama. Les conditions climatiques de l'Amérique du Sud leur imposent de pédaler avec des variations de températures importantes de −5 °C à 40 °C, entre les Andes colombiennes, équatoriennes et les déserts péruviens (2 500 kilomètres) et de l'Atacama chilien. Les conditions de routes dégradées mettent à rude épreuve leur équipement[15].

Cette tentative de record vise à récolter des fonds pour l’ONG Pompiers sans frontières (Bomberos Sin Fronteras)[2], afin de fournir de l’équipement aux pompiers sud américains, qui avaient hébergé à plusieurs reprises Axel Carion lors de sa précédente traversée de l’Amérique du Sud à vélo. Leur traversée se fait connaitre avec une vidéo qui a fait le buzz et le tour du monde[16]. Vues plusieurs millions de fois, cette vidéo relate l'une des anecdotes du voyage lorsqu’un paysan colombien de 63 ans les « ridiculise » selon leur propre terme en les dépassant dans une montée sur un vélo hors d’âge et chargé[17].

Axel Carion et Andreas Fabricius finissent par battre le précédent record détenu depuis 2009 par l'Écossais Scott Napier en 58 jours[18], en réalisant la traversée en 49 jours, 23 heures et 43 minutes, certifiée par le livre Guinness des records[19]. Ils parviennent à Ushuaïa la ville la plus australe du monde, le , après un effort final non stop de 416 kilomètres[20][pas clair].

Prix de l'aventure humaine 2017[modifier | modifier le code]

Le record du Guinness établi par Axel Carion et Andreas Fabricius est en liste pour le Prix de l'aventure humaine 2017 VSD[21] aux côtés des explorateurs Mike Horn, Christian Clot, Philippe Croizon, spationaute Thomas Pesquet et Thomas Coville, finalement lauréat du prix[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ils battent le record de la traversée d'Amérique du sud à vélo », Le Dauphiné,‎ (lire en ligne, consulté le 16 octobre 2017).
  2. a et b « Nos deux ambassadeurs BikingMan en route pour un record ! », Pompiers sans Frontières,‎ (lire en ligne, consulté le 16 octobre 2017).
  3. « Inca Divide, la course au ciel ! | VascoMag », sur vascomag.fr (consulté le 16 octobre 2017).
  4. « Profil de cycliste Strava | Axel Carion B. », sur Strava (consulté le 17 octobre 2017).
  5. « BikeTrippers, voyage au bout de l’Amérique du Sud à vélo – Holland Bikes », sur mag.hollandbikes.com (consulté le 16 octobre 2017).
  6. « BikeTrippers - Traversée de l'Amérique du sud à vélo », sur BikeTrippers - Traversée de l'Amérique du sud à vélo (consulté le 16 octobre 2017).
  7. « BikeTrippers : traverser le continent Sud-Américain à vélo en autonomie, sans assistance », sur alumni.skema.edu, (consulté le 16 octobre 2017).
  8. Bike Trippers, « Exposition photo "Déraillez vos vies" - reportage France 3 », (consulté le 16 octobre 2017)
  9. (en-US) « Inca Divide 2018 – UltraMarathon Cycling Association », sur www.ultracycling.com (consulté le 16 octobre 2017).
  10. « Bikingman Oman, un nouvelle épreuve Ultra en 2018 », sur www.velochannel.com, (consulté le 16 octobre 2017).
  11. (es) « En el paso de los Chasquis », Red Bull,‎ (lire en ligne, consulté le 16 octobre 2017).
  12. (en-US) « BikingMan Oman 2018 », bikepacking.com,‎ (lire en ligne, consulté le 16 octobre 2017).
  13. Prisma Média, « Adrénaline En selle sur les routes corses, pour une course d'endurance - Vsd », Vsd.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mai 2018).
  14. « Deux Niçois vont tenter le record du monde de la traversée à vélo de l’Amérique du Sud », France 3 Côte d'Azur,‎ (lire en ligne, consulté le 16 octobre 2017).
  15. (en) Patricia Oudit, « Wheels of pain... or how to survive 10,685 kilometres on a bike », RedBulletin magazine,‎ , p. 74-81 (lire en ligne, consulté le 16 octobre 2017).
  16. « Deux cyclistes niçois en Amérique du Sud : leur vidéo fait un million de clics », France 3 Côte d'Azur,‎ (lire en ligne, consulté le 16 octobre 2017)
  17. (en) « Video: Farmer overtakes cyclists taking part world record attempt », road.cc,‎ (lire en ligne, consulté le 16 octobre 2017).
  18. (en) « Fastest time to cycle the length of South America (Cartagena to Ushuaia) », sur guinnessworldrecords.com.
  19. (en-GB) « Fastest time to cycle the length of South America (Cartagena to Ushuaia) by a team of two », Guinness World Records, (consulté le 16 octobre 2017).
  20. « Day 50 BikingMan finish line ! Cartagena to Ushuaia - Axel Carion BikingMan.com's 416,0 km bike ride », sur Strava, (consulté le 16 octobre 2017).
  21. Patrick Talhouarn, « Adrénaline Carion et Fabricius à vélo dans l'enfer sud-américain », sur Vsd.fr (consulté le 24 octobre 2017).
  22. Christophe Gautier, « Prix de l'aventure humaine 2017 : Thomas Coville heros de l'annee », sur vsd.fr, .