Awjila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Awjila
arabe : سوكنة
berbère : Awjila, Awgila, Awilan
Awjila
Administration
Pays Drapeau de la Libye Libye
District Al Wahat
Démographie
Population 6 790 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 29° 07′ 47″ nord, 21° 09′ 42″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Libye

Voir sur la carte administrative de Libye
City locator 14.svg
Awjila

Awjila ou Awjilah, Awgila, Awilan (arabe : أوجله) est une oasis et une ville située au nord-est de la Libye. On y parle toujours une langue berbère orientale, le Awjila (en)[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Awjila est située en Cyrénaïque, entre Ajdabiya (environ 200 km au N.O.) et Koufra (environ 600 km au S.O.).

Awjila est environnée par plusieurs autres oasis : l'oasis de Jalo, qui se trouve à environ trente kilomètres au sud-ouest, l'oasis de Rasceda, située à une vingtaine de kilomètres à l'est-sud-est, et l'oasis de Jikharra, localisée à une trentaine de kilomètres au nord-est.

Climat[modifier | modifier le code]

Awjila possède un climat désertique chaud (classification de Köppen BWh) ; la température moyenne annuelle est de 22,0 °C[2]. Au cours de l'année, il n'y a pratiquement aucune précipitation ; la moyenne des précipitations annuelles est de 19 mm[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans l'Antiquité, la région d'Awjila faisait partie du pays des Nasamons[3], un peuple berbère qui pratiquait le nomadisme entre le golfe de Syrte et l'oasis d'Awjila.

Awjila est mentionnée par le géographe grec Hérodote au Ve siècle av. J.-C..

Le géographe grec Strabon la mentionne au Ier siècle av. J.-C. sous le nom d'Augila ou Avgila (Αὔγιλα)[4].

Conquise par les Arabes au VIIe siècle, lors de l'expansion islamique, la région d'Awjila est intégrée au califat omeyyade.

Au Xe siècle, Awjila est une ville-étape du califat fatimide située sur la route commerciale reliant Zawila au Caire.

Le mamelouk Sharaf al-Dīn Qarāqush, au service des Ayyoubides, s'en empare au XIIe siècle et y installe une petite garnison qui sera massacrée peu après son départ ; revenu à Awjila, Qarāqush fera exécuter en représaille 700 habitants[5].

Patrimoine[modifier | modifier le code]

La mosquée d'Awjila.

La mosquée d'Awjila (en) (ou mosquée Al-Kabir), bâtie en terre crue et en calcaire, date du XIIe siècle. C'est l'une des plus anciennes mosquées du Sahara.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Awjilah, sur Ethnologue.com
  2. a et b (en) Le climat à Awjila, sur le site climate-data.org
  3. (en) « The Nasamones of Awjila », sur Livius.org
  4. Strabon, Géographie, « La Libye ».
  5. (en) Amar S. Baadj, Saladin, the Almohads and the Banū Ghāniya : The Contest for North Africa (12th and 13th centuries), BRILL, 2015, pp. 124–125 (extrait)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]