Awing (Santa)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Awing
Awing (Santa)
Lac Awing
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Nord-Ouest
Département Mezam
Démographie
Population 13 711 hab.[1] (2005)
Géographie
Coordonnées 5° 50′ 39″ nord, 10° 15′ 33″ est
Altitude 1 628 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Cameroun
Voir sur la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Awing
Géolocalisation sur la carte : Cameroun
Voir sur la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Awing
Géolocalisation sur la carte : région du Nord-Ouest
Voir sur la carte administrative de région du Nord-Ouest
City locator 14.svg
Awing
Géolocalisation sur la carte : Cameroun
Voir sur la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Awing

Awing est un village du Cameroun situé dans l’arrondissement de Santa, dans le département de Mezam et dans la Région du Nord-Ouest. C'est aussi le siège d'une chefferie traditionnelle de 2e degré[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village d’Awing est situé à 5° 50' 5 39 N et 10° 15' 33 E, à 1 628 mètres d’altitude[3]. Sa superficie est de plus de 100 km2[4].

Climat[modifier | modifier le code]

Awing possède un climat tropical et connaît deux saisons, la saison des pluies et la saison sèche[4].

Environnement[modifier | modifier le code]

Le village d’Awing est établi au creux d’une vallée, sur un sol volcanique. Il est bordé par des montagnes de l’Est à l’Ouest. Deux cours d’eau, de chaque côté de la vallée, coulent vers le Sud, près des plaines Ndop[4].

Population[modifier | modifier le code]

Ce sont principalement des Ngemba[5].
Lors du recensement de 2005, on a dénombré 13 711 habitants à Awing, dont 6 250 hommes et 7 461 femmes[6]. On y parle notamment le dialecte awing, une langue bantoïde des Grassfields[7].

Établissement scolaire[modifier | modifier le code]

Entre autres, le CETIC d’Awing, un établissement scolaire du sous-système anglophone, dispense un enseignement technique de 1er cycle[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Répertoire actualisé des villages du Cameroun. Troisième recensement général de la population et de l'habitat du Cameroun, Bureau central des recensements et des études de population, vol. 4, tome 7, 2005, p. 316 [1]
  2. « Chefferie Awing », in Annuaire des chefferies traditionnelles, Ministère de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, 2012, consulté le 30 juin 2018
  3. Awing Bambuluwe, Cameroon Page. Fallingrain. En ligne. http://www.fallingrain.com/world/CM/07/Awing_Bambuluwe.html
  4. a b et c THE AWING FONDOM of the North West Region of Cameroon. All about Cameroon. En ligne. http://www.all-about-cameroon.com/the-awing-fondom-of-the-north-west-region-of-cameroon.html
  5. (en) Santa Council Development Plan,s. d. (2011/2012 ?), p. 23
  6. Troisième recensement général de la population et de l'habitat (3e RGPH, 2005), Bureau central des recensements et des études de population du Cameroun (BUCREP), 2005
  7. Awing. A language of Cameroon. Ethnologue. Languages of the World. En ligne. https://www.ethnologue.com/language/azo
  8. CETIC d’Awing. Schoolmap Cameroon. En ligne. http://www.schoolmapcm.org/etablissement-2187-cetic-d-awing.html

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Ayotte et Melinda Lamberty, Rapid Appraisal Sociolinguistic Survey among the Ngemba Cluster of Languages: Mankon, Bambili, Nkwen, Pinyin, and Awing. Bamenda, Santa, and Tubah Subdivisions, Mezam Division, North West Province, SIL International 2002, 50 p. [lire en ligne]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]