Avraham Hirschson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant israélien
Cet article est une ébauche concernant un homme politique israélien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Avraham Hirschson
Defaut 2.svg
Fonctions
Ministre israélien des communications (d)
-
Membre de la Knesset
-
Membre de la Knesset
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Avraham Hirschson (hébreu: אברהם הירשזון), né le 1er février 1941 à Tel Mond en Israël, est un homme politique israélien, membre du parti Kadima et Ministre des Finances du 4 mai 2006 au 22 avril 2007 dans le gouvernement d'Ehud Olmert. En juillet 2009, il est condamné à cinq ans et cinq mois de prison pour notamment escroquerie aggravée et d'autres délits.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hirschson est né à Tel Mond et réside à Tel Aviv. De 1970 à 1992, il était secrétaire général de la Ligue Nationale de Jeunesse (branche jeunesse de la Fédération nationale des travailleurs d'Erets Israel). Il est président de la Fédération nationale des travailleurs d'Erets Israel depuis 1995. Il est père de 3 enfants.

Dans les années 2000, il est accusé d'avoir détourné de l’argent destiné à aider les survivants de la Shoah[1].

Impliqué dans une affaire de corruption, il annonce le 22 avril 2007, qu'il se suspend de ses fonctions de ministre pendant trois mois pour pourvoir de défendre. Il démissionne le 1er juillet 2007.

En mai 2008, le procureur général israélien Menachem Mazuz annonce que Hirschson sera inculpé pour abus de confiance, escroquerie aggravée, vol, falsification de documents d'entreprise et blanchiment d'argent[2]. En juin 2009, Hirschson est reconnu coupable de détournement de fonds de plusieurs millions de shekels de la National Workers Labor Federation alors qu'il était son président. En juillet, il est condamné à cinq ans et cinq mois de prison et à une amende de 450.000 shekels. Il a commencé à purger sa peine le 1er septembre 2009.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'ex-Premier ministre israélien Ehoud Olmert n'échappera pas à la prison, liberation.fr, 29 décembre 2015
  2. Tomer Zarchin, « Hirchson to be charged with embezzling millions of shekels », Haaretz,‎ (lire en ligne)