Avet Terterian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un compositeur image illustrant une personnalité image illustrant arménien
Cet article est une ébauche concernant un compositeur et une personnalité arménienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.

Avet Terterian
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Activité
Autres informations
Membre de
Genres artistiques
Distinctions
Liste détaillée
Artiste du peuple de l'URSS
Artiste du peuple d'Arménie (d)
Artiste émérite de la RSS d'Arménie (d)
Médaille Khorenatsi (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alfred Roubeni « Avet » Terterian (en arménien Ավետ Տերտերյան, né le à Bakou (Azerbaïdjan), mort le à Iekaterinbourg (Russie), est un compositeur arménien. Il composa huit symphonies, un opéra, et de la musique de chambre.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Sonate pour violoncelle (création en 1956)
  • Premier quatuor à cordes (1963)
  • Symphonie nº 1 (en trois mouvements) (1969)
  • Symphonie nº 2 (en trois mouvements) (1972)
  • Symphonie nº 3 (en trois mouvements) (1975)
  • Symphonie nº 4 (en un mouvement) (1976)
  • Symphonie nº 5 (en un mouvement) (1978) (dédiée à Gennady Rozhdestvensky)
  • Symphonie nº 6 (en un mouvement) (1981)
  • Das Erdbeben, opéra 1984 (d'après Heinrich von Kleist)
  • Symphonie nº 7 (en un mouvement) (1987)
  • Symphonie nº 8 (en un mouvement) (1989)
  • Second quatuor à cordes (1991)
  • Symphonie nº 9 (1994) inachevée.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme compositeur[modifier | modifier le code]

  • Poeti veradardze (Return of the Poet, 2005)
  • Vaveragrogh (Documentarist, 2003)
  • Verjin kayan (Last Station, 1994)
  • Hin astvatzner (Ancient Gods, 1993)
  • Dzayn barbaro... (1991)
  • Veradardz avetyats yerkir (Return to the Promised Land, 1991)
  • Qamin unaynutyan (Wind of Oblivion, 1990)
  • Vrag naroda - Bukharin (Public Enemy Bukharin, 1990)
  • Yerazahan (1989)
  • Yerevanyan oreri khronikan (Chronicle of Yerevan Days, 1974)

Comme acteur[modifier | modifier le code]

  • Dzayn barbaro... (1991)

Notes et références[modifier | modifier le code]