Averton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Averton
L'église Notre-Dame-de-l'Assomption.
L'église Notre-Dame-de-l'Assomption.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Mayenne
Canton Villaines-la-Juhel
Intercommunalité Communauté de communes du Mont des Avaloirs
Maire
Mandat
Jean-Paul Pichonnier
2014-2020
Code postal 53700
Code commune 53013
Démographie
Gentilé Avertonnais
Population
municipale
604 hab. (2014)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 19′ 59″ nord, 0° 13′ 23″ ouest
Altitude Min. 124 m – Max. 292 m
Superficie 40,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte administrative de Mayenne
City locator 14.svg
Averton

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte topographique de Mayenne
City locator 14.svg
Averton

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Averton

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Averton

Averton est une commune française, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 604 habitants[Note 1] (les Avertonnais).

Géographie[modifier | modifier le code]

Couvrant 4 062 hectares, le territoire d'Averton est le plus étendu du canton de Villaines-la-Juhel. Il est composé de 2 300 ha de terres boisées, soit 56 % de sa superficie globale. La commune est traversée par le Merdereau.

Communes limitrophes d’Averton[1]
Crennes-sur-Fraubée Crennes-sur-Fraubée, Gesvres Gesvres
Villaines-la-Juhel Averton[1] Gesvres,
Saint-Paul-le-Gaultier (Sarthe)
Courcité Courcité, Saint-Aubin-du-Désert Saint-Aubin-du-Désert

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestations anciennes[modifier | modifier le code]

  • de Avertum (XIIe siècle)[2],
  • de Avertonio (XIIIe siècle)[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Averton serait une variante de Averdon, autrement dit issu du toponyme gaulois Eburo-dunum qui peut signifier « le fort » (dunum) « des ifs » (eburos)[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Averton Blason D'azur au sautoir réduit d'argent cantonné de quatre étoiles à six rais d'or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1965 Cyr Chouippe   Agriculteur
1965 1983 André Morin   Gérant d'entreprise
1983 mars 2001 Pierre Tyrel de Poix   Industriel
mars 2001 mars 2014 Bernard Berson   Gérant d'entreprise
mars 2014[4] en cours Jean-Paul Pichonnier   Agent de maîtrise principal au conseil général


Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6],[Note 2].

En 2014, la commune comptait 604 habitants, en diminution de -1,79 % par rapport à 2009 (Mayenne : 0,72 % , France hors Mayotte : 2,49 %) Averton a compté jusqu'à 1 449 habitants en 1851.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 226 1 113 1 252 1 147 1 214 1 338 1 340 1 333 1 449
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 411 1 409 1 430 1 405 1 378 1 307 1 308 1 232 1 165
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 105 1 051 1 018 915 809 771 731 691 630
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
595 542 521 551 582 601 643 615 604
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité, label et manifestations[modifier | modifier le code]

Label[modifier | modifier le code]

La commune est une ville fleurie (deux fleurs) au concours des villes et villages fleuris[10].

Randonnée, pêche[modifier | modifier le code]

  • Base VTT FFCT de l'étang des Perles.
  • Site de l'étang des Perles.
    • Pêche.
    • Randonnées pédestres, équestres, VTT.
    • Randonnée, cyclotourisme.
    • Terrain de bicross, aire de jeu.
    • Gîtes de pêche, gîte de groupe.
    • Aire de camping-car.
  • Randonnée VTT du pays de Pail aux Alpes mancelles.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  • Altitudes, coordonnées, superficie : IGN[11].
  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  2. a et b Léon Maître, Dictionnaire topographique du département de la Mayenne, Paris,
  3. Dauzat Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux. X. Delamarre, Noms de lieux celtiques de l'Europe ancienne (Errance, 2012).
  4. a et b « Averton (53700) - Municipales 2014Jean-Paul Pichonnier », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 26 juin 2014)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. « Œuvres mobilières à Averton », base Palissy, ministère français de la Culture.
  10. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris » (consulté le 22 juin 2011)
  11. « Averton sur le site de l'Institut géographique national » (archive Wikiwix)