Avenue Daniel Boon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Avenue Daniel Boon
Image illustrative de l’article Avenue Daniel Boon
L'Avenue Daniel Boon, en venant du Parc Ten Reuken.
Situation
Coordonnées 50° 48′ 35″ nord, 4° 25′ 53″ est
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Région de Bruxelles-Capitale
Ville Auderghem
Début Avenue Joseph Chaudron
Fin Parc Ten Reuken
Morphologie
Type Avenue
Longueur 540 m
Géolocalisation sur la carte : Bruxelles
(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Avenue Daniel Boon
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Avenue Daniel Boon
Géolocalisation sur la carte : Europe
(Voir situation sur carte : Europe)
Avenue Daniel Boon

avenue Daniel Boon est une rue bruxelloise de la commune d'Auderghem

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Elle relie l'avenue Joseph Chaudron au parc Ten Reuken.

Sa longueur est d'environ 540 mètres.

La numérotation des habitations va de 1 à 117 pour le côté impair et de 2 à 106 pour le côté pair.

(41) arrêt Schoonejans

Origine du nom[modifier | modifier le code]

La voie porte le nom de Daniel Boon (1872-1939) qui était encore échevin lorsqu'il fut décidé de donner son nom à cette artère tracée dans la propriété de son rival politique.

Historique[1][modifier | modifier le code]

Le , le collège décida de donner le nom d'« avenue Daniel Boon » à la nouvelle voie tracée par les frères Demey dans leur sablonnière. Pour lotir leur propriété, ils devaient eux-mêmes assumer les frais d'aménagement des égouts, des conduites d'eau et du raccordement au réseau de l'électricité et du gaz.

La voie relierait l'avenue Joseph Chaudron au nouveau quartier dont la construction était prévue sur des terrains appartenant à la Société des Logements à Bon Marché d'Auderghem. La Seconde Guerre mondiale reporta la réalisation de ce projet au début des années 1950.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

  • Premier permis de bâtir délivré le pour le no 7.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir www.urba.be, paragraphe 20.

Voir aussi[modifier | modifier le code]