Av

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AV.

Av (en hébreu : אָב, de l’akkadien abu « roseaux ») est le 11e mois de l’année civile ; donc le 12e mois lors des années embolismiques et le 5e mois de l’année ecclésiastique du calendrier hébraïque.

C’est un mois estival de trente jours dont la néoménie a lieu le lundi, mercredi, vendredi ou samedi.
Il correspondant au mois d'août pour les arabes orientaux.[réf. souhaitée]

Étant le mois au cours duquel les deux Temples de Jérusalem ont été détruits, il a acquis une atmosphère particulièrement sombre dans la tradition rabbinique qui le surnomme par euphémisme Menahem Av (hébreu : מנחם אב « Le Père console »).

Étymologie[modifier | modifier le code]

Av signifiant « feu » en babylonien, il semble qu’il a été appelé ainsi à cause de la chaleur qui y règne[1] et, peut-être, parce qu’on y taillait les roseaux dans divers buts. Selon le Talmud de Babylone, on finissait à Jérusalem d’y tailler le bois qui servirait à alimenter le bûcher de l’autel des offrandes (Baba Batra 121a).

Fortement associé à la destruction des Temples, il ferait, selon une lecture homilétique, allusion à la destruction des Temples par le feu et un autre midrash, jouant sur la signification d’av en persan (« eau »), explique que c’est « le mois où nous sommes passés par le feu et par l'eau »[1].

Éphémérides[modifier | modifier le code]

Le 9 du mois de Av a lieu le jeûne de Tisha Beav et le 15 du mois de Av a lieu la célébration de Tou BeAv.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (he) S.Z. Kahana, « Hodesh Av oumazalo » (consulté le 23 juillet 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :