Aux abois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aux Abois)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aux abois est un film français réalisé par Philippe Collin, sorti en 2005.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'assassin d'un usurier échappe au châtiment mais expiera à sa façon.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Extrait critique[modifier | modifier le code]

« Un film implacable, tourné au cordeau. Elie Sémoun est époustouflant. » (Le Nouvel Observateur)[réf. nécessaire]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le réalisateur, Philippe Collin, est critique de cinéma dans le magazine Elle et à l'émission radiophonique Le Masque et la Plume. Il est aussi le réalisateur des Derniers Jours d'Emmanuel Kant, sorti en 1993. C'est par passion pour le roman de Tristan Bernard qu'il décide de faire le film et parvient à convaincre la productrice Béatrice Caufman de s'associer à cette entreprise.

L'action du film se situe dans les années 1950 et non dans les années 1930 comme c'est le cas du roman, car, selon l'auteur, les années 1930, à l'esthétique marquée, risquaient de faire tomber le film dans le « piège de la reconstitution »[réf. nécessaire].

Pour incarner Paul Duméry, le héros de Aux abois, Collin fait appel à Élie Semoun, dont c'est le premier véritable rôle "sérieux".

Ce dernier fut toutefois "récompensé" du Gérard de la Plus mauvaise tentative d'un comique dans un rôle dramatique "à la Coluche dans Tchao Pantin" en 2006.

Une grande partie de la critique s'est montrée extrêmement élogieuse vis-à-vis de Aux abois, mais, sans doute en l'absence de promotion importante, sa première journée d'exploitation en salle n'est pas très encourageante.

Lien externe[modifier | modifier le code]