Autrices et auteurs de Suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Autrices et auteurs de Suisse est une association suisse d'écrivains fondée en 2002, à la suite de la fusion du Groupe d'Olten et de la Société des écrivains suisses.

Historique[modifier | modifier le code]

Groupe d'Olten[modifier | modifier le code]

En 1969, Maurice Zermatten, président de la Société suisse des écrivains ayant traduit en français le livre sur la défense civile, la tension entre divers groupes d'écrivains devint très importante. Une vingtaine d'écrivains très profilés politiquement décidèrent de quitter la SES, parmi lesquels Peter Bichsel, Jeanlouis Cornuz, Walter Matthias Diggelmann, Friedrich Dürrenmatt, Jürg Federspiel, Max Frisch, Vahé Godel, Ludwig Hohl, Kurt Marti, Adolf Muschg, Jörg Steiner, Yves Velan, Walter Vogt, Otto F. Walter et Walter Weideli. À la suite de différentes réunions dans le restaurant de la gare d'Olten, ces écrivains fondent cette association en 1970, avec pour but la réalisation d'une société socialiste et démocratique.

En 2002, la décision de dissolution est prise.

Société suisse des écrivains[modifier | modifier le code]

Le , un comité d'initiative dont Carl Albert Loosli, Heinrich Federer, Alfred Huggenberger et Hermann Aellen, se réunit à Olten pour créer et préparer les statuts de la SSE, association installée en 1913 à Zurich avec comme président Ernst Zahn et Hermann Aellen comme secrétaire permanent.[1]

Le but était de rapprocher la Suisse romande et la Suisse alémanique et se donna pour tâche de favoriser le développement des lettres nationales, indispensables à la vie spirituelle du peuple suisse. Elle assurera la sécurité matérielle de ses membres afin de leur assurer les conditions requises pour la création littéraire.[2]

Remarquons qu'au début de la guerre, la prise de position germanophile du président Ernst Zahn de la SES amène Charles-Ferdinand Ramuz à démissionner avec d'autres écrivains de la SES[3]. À la suite de cette polémique, Ernst Zahn démissionna de la présidence en 1914[4]et sera remplacé par Rudolf von Tavel. En 1920, la SES créa une caisse de prêts et d'avances des écrivains suisses pour venir en aide aux jeunes écrivains[5].

Affiliations[modifier | modifier le code]

L'AdS est membre des associations suivantes : Der AdS ist u.a. Mitglied folgender Gesellschaften und Verbände:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Journal de Genève, le 6 septembre 1913
  2. Gazette de Lausanne, le 29 mars 1971
  3. C.F. Ramuz à visage découvert, Jacqueline Goecking-Muret, 2006
  4. Journal de Genève, le 3 septembre 1914
  5. Gazette de Lausanne. le 29 mai 1948

Liens externes[modifier | modifier le code]