Autoroute A64 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Autoroute française A64)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A64.
image illustrant une autoroute image illustrant français
image illustrant les Pyrénées-Atlantiques image illustrant les Pyrénées
Cet article est une ébauche concernant une autoroute française, les Pyrénées-Atlantiques et les Pyrénées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Autoroute A64
Cartouche de la route
Carte de la route.
Autres dénominations La Pyrénéenne
Route européenne 80
Historique
Ouverture à partir de 1977
Caractéristiques
Longueur 277 km
Direction ouest / nord-est
Extrémité ouest A63 à Saint-Pierre-d'Irube
Intersections A641 à Oeyregave
A65 à Lescar
A645 à Ponlat-Taillebourg
Extrémité nord-est A620 à Toulouse
Réseau Autoroute française, également E80 E9
Territoire traversé
2 régions Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes et Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
4 départements Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques et Landes
Villes principales Tarbes, Pau

L’autoroute A64 (La Pyrénéenne ou E80 sous son appellation européenne) est une autoroute à péage sur une partie de son tracé. Orientée est-ouest, elle relie Toulouse à Briscous via Tarbes et Pau, puis vers Bayonne du fait du prolongement de l'autoroute par la route départementale 1. Sa longueur est d'environ 291 km à 2×2 voies et 2×3 voies à l'arrivée à Toulouse et double la route départementale 817 (ancienne route nationale 117).

Elle est concédée à ASF sauf la section entre la sortie 36 et le périphérique toulousain gérée par la DIR Sud-Ouest

Radio VINCI Autoroutes (107.7FM) fonctionne sur l'A64 secteur ASF. L'A64 fait partie sur le réseau ASF de la zone ouest.

Tracé de la route[modifier | modifier le code]

Profil[modifier | modifier le code]

Le point le plus haut de l'autoroute se situe sur la section de l'aire de repos de Bandouliers, de la zone industrielle de Peyrehitte, et de la sortie avoisinante. Il dépasse les 600 mètres d'altitude.

Côté est[modifier | modifier le code]

Dessertes[modifier | modifier le code]

Principales villes desservies :

A64 depuis le pont de Berlanne (Morlaàs) dans le sens Bayonne → Toulouse.
A64 à Lescar dans le sens Bayonne → Toulouse.

Régions traversées[modifier | modifier le code]

Sortie 13 vers Tarbes Est dans le sens Bayonne → Toulouse.
Viaduc de l'Arrêt d'Arré dans le sens Bayonne → Toulouse.
Passage de la voie ferrée avant la côte de Capvern dans le sens Bayonne → Toulouse.

La liste suivante répertorie les sites à visiter sur une bande de 200 km.

Côté ouest[modifier | modifier le code]

Autoroutes voisines et croisées[modifier | modifier le code]

Autoroutes voisines 
A68, A62, A61, A63.
Autoroutes croisées 
A65, A641 (Bretelle de Peyrehorade), A645 (bretelle du Val d’Aran).

Lieux sensibles[modifier | modifier le code]

(uniquement les lieux à bouchons et les pentes dangereuses).

  • péage de Lestelle (en direction de Toulouse) ; lors de vacances, 1 à 3 km de bouchons.
  • sortie Lannemezan
  • Tous les jours, trafic dense à l'arrivée de Toulouse

Sorties[modifier | modifier le code]

Début de l'A64 concédée à ASF, section gratuite

D1 (64) section concédée et gratuite

Début de l'A64 concédée à ASF, section gratuite

Début de l'A64 concédée à ASF, section à péage

  • sortie 5 Guiche à 12 km : Guiche (demi-échangeur)
  • Péage Péage de Sames
Aire d'Hastingues

A641 et A645[modifier | modifier le code]

A641[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Autoroute A641 (France).

A645[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Autoroute A645 (France).

Futur[modifier | modifier le code]

Mise aux normes autoroutières de la D1 avec élargissement à 2 fois 3 voies d'ici 2015. Voir plus d'infos sur A63.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L’échangeur de Lescar inauguré en avant-première », La République des Pyrénées, 8 décembre 2010 [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]