Autoroute La Paz-El Alto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte interactive de l'autoroute La Paz-El Alto

L’autoroute La Paz-El Alto d'une longueur de 13 km est la voie majeure reliant ces deux villes qui forment ensemble la plus grande agglomération bolivienne. En raison de la différence d'altitude, le centre de La Paz encaissé en fond de vallée est situé à 3 600 m tandis qu'El Alto, sur le plateau, est à 4 150 m. Les connexions par voie routière ne sont pas simples à mettre en place entre ces deux cités. De ce fait, cette autoroute occupe une place stratégique dans l'articulation de l'agglomération.

Les travaux de l'autoroute sont initiés en 1972 sous le gouvernement d'Hugo Banzer (1971-78) qui initie alors une politique de grands travaux. Ils s'achèveront en 1978[1]. Le coût de cette infrastructure s'avère bien plus important que ce qui avait été estimé. Initialement évaluée à 7 millions de US$, sa construction coûtera au bout du compte 34 millions de US$[1]. Cette différence est due à des dysfonctionnements et à une corruption généralisée au sein du gouvernement Banzer. Ainsi, les études réalisées avant l'ouverture du chantier manquent de sérieux, ce qui entraine des surcoûts et des fonds sont illégalement transférés par le gouvernement à l'entreprise constructrice[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (es) Martín Sivak, El dictador elegido : biografía no autorizada de Hugo Banzer Suárez, Plural Editores, , 389 p. (ISBN 9990564108, lire en ligne), p. 166-167