Automatic Private Internet Protocol Addressing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

APIPA (Automatic Private Internet Protocol Addressing) ou IPv4LL est un processus qui permet à un système d'exploitation de s'attribuer automatiquement une adresse IP, lorsque le serveur DHCP est hors service ou injoignable.

APIPA utilise la plage d'adresses IP 169.254.0.0/16 (que l'on peut également noter 169.254.0.0/255.255.0.0), c'est-à-dire la plage dont les adresses vont de 169.254.0.0 à 169.254.255.255. Cette plage est réservée à cet usage auprès de l’IANA.

APIPA sous Windows[modifier | modifier le code]

APIPA nécessite une modification de la base de registre telle que :

HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\Tcpip\Parameters\Interfaces\{000000ID-00DE-VOTRE-0000-000CARTE0RZO}

IPAutoconfigurationEnabled = 1

(Type REG_DWORD)

APIPA pour les systèmes de type Unix[modifier | modifier le code]

Le daemon Avahi est l’implémentation la plus fréquente de Zeroconf/APIPA pour UNIX, si on exclut MacOS qui utilise par défaut Bonjour. Il suffit de le retirer des run-levels sous Linux pour désactiver cette possibilité.

Il existe aussi dans certaines distributions, par exemple openSUSE, la possibilité de spécifier ou non, au niveau de /etc/sysconfig/network pour une interface réseau donnée (disons eth0) dans le fichier ifcfg-eth0 pour la directive BOOTPROTO (voir man ifcfg-eth0):

  • dhcp+autoip, pour activer la configuration automatique de la pile IP ;
  • dhcp, pour ne pas l'activer.

APIPA sous macOS[modifier | modifier le code]

macOS implémente APIPA via son système appelé Bonjour, qui l’utilise par défaut si aucun serveur DHCP ne peut être trouvé, à moins que le protocole DHCP ait été désactivé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • RFC 3927[1]
  • RFC 3330[2], obsolète par RFC 5735[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]