Autodelta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autodelta SpA
logo de Autodelta SpA
Création 1963
Dates clés 1966 - intégration dans Alfa Romeo SpA
Disparition 1966
Fondateurs Carlo Chiti et Ludovico Chizzola
Forme juridique S.p.A.
Siège social Drapeau d'Italie Tavagnacco prov. Udine (Italie)
Activité constructeur automobile
Produits automobiles de compétition

Autodelta, anciennement Auto Delta, est un constructeur automobile italien indépendant de 1963 à 1966 qui devient ensuite l'écurie officielle du département courses du constructeur Alfa Romeo. Autodelta est la branche qui gérait l'engagement officiel d'Alfa Romeo en championnat du monde de Formule 1 de 1979 à 1985

Le contexte[modifier | modifier le code]

Après son retrait des compétitions en 1951, la direction d'Alfa Romeo s'oppose à l'engagement officiel en compétition de voitures dérivées des modèles de série qui, au début des années 1960, sont très prisées du public. De nombreuses Alfa Romeo Giulietta privées remportent alors des courses, le plus souvent avec des pilotes et des écuries étrangères. Pour contourner ce véto de la direction générale, le département expériences d'Alfa Romeo implique des entreprises extérieures à l'usine, comme Zagato ou Abarth, afin de développer le projet "105.11", une voiture de compétition sur la base de l'Alfa Romeo Giulia. Pour différentes raisons stratégiques et de nombreux imprévus, cette tentative n'aboutit pas mais permet à deux ingénieurs d'Alfa Romeo, Carlo Chiti et Ludovico Chizzola, de créer une structure indépendante pour terminer la mise au point du projet "105.11", aidés officieusement par le constructeur milanais.

Auto Delta[modifier | modifier le code]

Alfa Romeo Giulia TZ

Fondée par Chiti et Chizzola, le 4 mars 1963, Auto Delta commence son activité dès le 15 mars dans les annexes de la concession automobile de la marque Innocenti dont l'ingénieur Chizzola est propriétaire[1]. Cette localisation peu pratique à Tavagnacco, dans le Frioul, à l'extrême Nord Est de l'Italie a été choisie afin de travailler secrètement.

Durant une première phase expérimentale, Auto Delta a pour mission d'assembler et de modifier les divers composants fournis par plusieurs sociétés italiennes et étrangères, dont Alfa Romeo pour toute la partie mécanique, Zagato pour la carrosserie, et Gilera pour les parties en électron. La première Alfa Romeo Giulia TZ est prête en mai 1963[2].

Durant l'été 1964, Chiti étudie la transformation de l'Alfa Romeo Giulia GT pour les compétitions. Il réalise l'Alfa Romeo Giulia GTA dont la production en petite série est confiée à la société Auto Delta[2]. Le 5 octobre 1964, Alfa Romeo et Auto Delta signent une convention pour élargir le champ d'intervention de la petite entreprise qui est autorisée à réaliser des prototypes, à élaborer des motorisations et à participer directement aux courses. En fait, Alfa Romeo se prépare à reconnaître officiellement Auto Delta pour qu'elle devienne son département compétition.

Autodelta[modifier | modifier le code]

GTA de 1966 en course de côte à Gaisberg (Autriche)

Le 30 novembre 1964, Auto Delta devient Autodelta ; si son siège social reste dans le Frioul, son siège administratif et commercial est transféré à Settimo Milanese, dans la banlieue de Milan.

En 1965 toute l'activité de recherche et développement est transférée dans les ateliers milanais qui gèrent tout le développement du projet et de la mise au point de l'Alfa Romeo Giulia TZ sous la direction de l'ingénieur Chiti. Par contre, l'ingénieur Chizzola décide de ne pas abandonner la base du Frioul même si l'activité de production baisse inexorablement au fur et à mesure que les nouveaux projets voient le jour et sont fabriqués à Milan car Alfa Romeo a déjà décidé de reprendre les reines pour rouvrir son département compétition. En 1966, la société Autodelta indépendante est liquidée pour constituer la base du nouveau Reparto Corse Alfa Romeo dont les réalisations sont parfois référencées sous la marque Autodelta ou simplement Delta.

Engagement en Formule 1[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Alfa Romeo (Formule 1).
L'Alfa Romeo 177
L'Alfa Romeo 179, utilisée en 1979 et 1980

Sous l'impulsion de Chiti, Alfa Romeo donne son accord à sa filiale Autodelta pour s'impliquer totalement en Formule 1. L'Alfa Romeo 177 fait ses débuts au Grand Prix automobile de Belgique 1979 avec Bruno Giacomelli.

Alfa Romeo reste en Formule 1 jusqu'à la fin 1985 avec pour seuls résultats notables deux pole positions, trois troisièmes places et deux deuxièmes places. Bruno Giacomelli mène également le Grand Prix des États-Unis Est 1980 avant d'abandonner sur problème électrique et Andrea de Cesaris réalise le meilleur tour au Grand Prix de Belgique 1983 après avoir mené les dix-huit premiers tours. Le meilleur résultat global est une sixième place au championnat constructeurs en 1983.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats de l'écurie Autodelta Alfa Romeo en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus Pilotes Grands Prix disputés Points inscrits Classement
1979 Drapeau : Italie Autodelta Alfa Romeo 177
Alfa Romeo 179
Alfa Romeo V12 Goodyear Drapeau de l'Italie Vittorio Brambilla
Drapeau de l'Italie Bruno Giacomelli
5 0 Non classé
1980 Drapeau : Italie Team Alfa Romeo Alfa Romeo 179 Alfa Romeo V12 Goodyear Drapeau de l'Italie Vittorio Brambilla
Drapeau de l'Italie Bruno Giacomelli
Drapeau de l'Italie Andrea de Cesaris
Drapeau de la France Patrick Depailler
14 4 11e
1981 Drapeau : Italie Team Alfa Romeo Alfa Romeo 179B
Alfa Romeo 179C
Alfa Romeo 179D
Alfa Romeo V12 Michelin Drapeau de l'Italie Bruno Giacomelli
Drapeau des États-Unis Mario Andretti
15 10 8e
1982 Drapeau : Italie Team Alfa Romeo Alfa Romeo 179D
Alfa Romeo 182T
Alfa Romeo V12 Michelin Drapeau de l'Italie Bruno Giacomelli
Drapeau de l'Italie Andrea de Cesaris
16 7 10e
1983 Drapeau : Italie Team Alfa Romeo Alfa Romeo 183T Alfa Romeo V8 turbo Michelin Drapeau de l'Italie Mauro Baldi
Drapeau de l'Italie Andrea de Cesaris
15 18 6e
1984 Drapeau : Italie Team Alfa Romeo Alfa Romeo 184T Alfa Romeo V8 turbo Goodyear Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese
Drapeau des États-Unis Eddie Cheever
16 11 8e
1985 Drapeau : Italie Team Alfa Romeo Alfa Romeo 184T
Alfa Romeo 185T
Alfa Romeo V8 turbo Goodyear Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese
Drapeau des États-Unis Eddie Cheever
16 0 Non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Elvio Deganello, Tubolare Zagato, Automobilismo d'Epoca - juillet 2005

Lien externe[modifier | modifier le code]