Autobahn (autoroute)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Autobahn.
Le réseau autoroutier allemand.

Le mot Autobahn désigne l'Autoroute dans la langue allemande et dans les pays germanophones. En Allemagne, le terme officiel est Bundesautobahn (ou BAB, « autoroute fédérale »). Le pluriel, die Autobahnen, désigne le système autoroutier.

Les autoroutes allemandes n'ont pas de limite de vitesse pour certaines catégories de véhicules[1],[2],[3]. Cependant, des limites sont affichées et appliquées de manière temporaire ou permanentes dans certaines zones urbanisées, de mauvaise qualité, sujettes à l'accident, aux embouteillages, ou en travaux de construction ou d'entretien.

Le réseau autoroutier de l'Allemagne a une longueur totale d'environ 12 993 kilomètres en 2016[4] dont environ 66 % en vitesse illimitée[1],[3],[2]. Mais les zones où la vitesse n'est réellement pas limitée représenteraient une part moins importante du réseau autoroutier, compte tenu de travaux permanents et de problèmes de congestion du trafic[5].

Une étude, datant de 2010, de l'ACE (Auto Club Europa), fondée sur les chiffres du Statistisches Bundesamt, indique pour l'année 2009 un nombre de 475 tués sur les autoroutes allemandes, soit 11,44% de la mortalité routière nationale. Le nombre d'accidents est de 18394, soit 5,6%, en baisse de 28,1% par rapport à l'année 2000. Les risques liés à la vitesse excessive, mais aussi aux camions de marchandises, sont cités[6]. Cependant, dans son documentaire de 2014 Tout est permis, la réalisatrice française Coline Serreau déclare que les statistiques de mortalité sur les portions d'autoroutes sans limitations de vitesse seraient gardées secrètes[7]. En 2017, selon les autorités allemandes, les portions d'autoroutes sans limitation concentreraient 75% des décès, alimentant un débat sur une limitation de vitesse globale, que le journal Der Spiegel propose à 200 km/h, afin de réduire un "tourisme de la vitesse"[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Voir l'article détaillé Réglementation de la circulation routière en Allemagne.
  2. a et b (de) Christian Endt, Kaspar Heinrich, Sören Maunz et Moritz Kohl, « Wie sinnvoll ist ein Tempolimit? », sur zeit.de, .
  3. a et b (de) « Regierung erteilt Tempolimit klare Absage », sur Spiegel Online, .
  4. (de) Statistisches Landesamt Baden-Württemberg, « Gemeinsames Datenangebot der Statistischen Ämter des Bundes und der Länder » (consulté le 3 juin 2017)
  5. « L'Allemagne, un paradis de l'automobile qui se grise au mythe de la vitesse », sur Libération.fr, (consulté le 31 août 2019)
  6. (de)Daten und Fakten: Autobahn-Unfälle ACE-Studie über Autobahnunfälle ACE Auto Club Europa, modifié le mardi 5 juillet 2011
  7. Angélique Négroni, « L‘Allemagne tait le nombre d'accidents sur les autoroutes à vitesse libre », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le 9 juillet 2017)
  8. BFMTV, « Les autoroutes allemandes sans limitation de vitesse menacées de disparition », sur auto.bfmtv.com (consulté le 31 août 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]