Autant en emporte le vent (comédie musicale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Autant en emporte le vent.
Autant en emporte le vent
Lyrics Gerard Presgurvic
Musique Gerard Presgurvic
Mise en scène Kamel Ouali
Chorégraphie Kamel Ouali
Décors François Abelanet
Costumes Guévork et Vartan Tarloyan
Producteur(s) Dove Attia
Albert Cohen
Première
Palais des sports de Paris Drapeau de la France
Langue d’origine français
Pays d’origine Drapeau de la France France

Autant en emporte le vent est une comédie musicale française produite par Dove Attia et Albert Cohen en 2003, adaptée du roman Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell par Gérard Presgurvic. La mise en scène et les chorégraphies sont signées de Kamel Ouali.

Argument[modifier | modifier le code]

Ketty, la descendante de Scarlett O'Hara se souvient de la terre de ses ancêtres. Elle en raconte l'histoire  :

Les premiers cris de révolte grondent, le Nord et le Sud s’opposent sur la question de l'esclavage et de l'exploitation de l'homme noir. La guerre de Sécession est déclarée.

Cependant, au milieu de l’incendie qui ravage une nation, l'amour brûle lui aussi les cœurs tendres, tandis que les esclaves prient dans l'espoir d'être libérés de leurs fardeaux, de leurs chaînes.

Dans sa plantation, Scarlett O'Hara n'a qu'une idée en tête : sauver cette terre si chère à sa famille. Elle est seule mais forte ; l'amour ne veut pas d'elle. Et c'est le cœur blessé, mais décidée, qu'elle se lance dans sa propre bataille.

Des cœurs se lient et se délient. Le feu, la passion, les désillusions colorent les personnages qui se racontent, cherchent une issue à leurs vies, torturés entre désirs, amours et nécessités. Femmes et esclaves noirs cherchent à se libérer des carcans ; le feu de la guerre leur apportent des réponses qui ont pour noms : Liberté et Humanité.

Production[modifier | modifier le code]

Chanteurs[modifier | modifier le code]

Comédiens Danseurs[modifier | modifier le code]

  • Georgette Kala Lobé : Prissy
  • Marjorie Hannoteau : La mère de Scarlett
  • Delphine Attal : Suellen O'Hara, première sœur de Scarlett et Bonnie Blue
  • Hélène Buannic : Carreen O'Hara, deuxième sœur de Scarlett
  • France Hervé : India Wilkes (représentations parisiennes)
  • Marjorie Ascione : India Wilkes (en tournée)
  • Valentin Vossenat : Charles Hamilton, premier mari de Scarlett
  • David Decarme : Frank Kennedy, deuxième mari de Scarlett (représentations parisiennes)
  • Allal Mouradoudi : Frank Kennedy, deuxième mari de Scarlett (en tournée)
  • Massimiliano Belsito et Philippe Mésia : Gardiens de Prison

Doublures[modifier | modifier le code]

  • Virginie Duez : Scarlett O'Hara
  • Jerome Rouzier : Rhett Buttler et Ashley Wilkes
  • Marie Angèle Yoldi : Mama
  • Didier Ayat : Gerald O'Hara
  • Claire Cappelletti : Mélanie Hamilton
  • Lydia Dejugnac : Belle Watling
  • Marc Beaujour: Le Chef des Esclaves
  • Cathy Ematchoua : Prissy
  • Béatrice Buffin : La mère de Scarlett
  • Alexandra Lemoine : Suellen O'Hara
  • Jessica Sakalof : Careen O'Hara
  • Jérôme Couchart : Charles Hamilton

Danseurs et danseuses[modifier | modifier le code]

Danseurs et danseuses professionnels : Marjorie Ascione, Delphine Attal, Massimilio Belsito, Hacine Brahimi, Hélène Buannic, Béatrice Buffin, Emilie Capel, Jérôme Couchart, David Decarme, Fabien Hannot, Marjorie Hannoteaux, France Hervé, Georgette Louison Kala Lobe, Malik Lenost, Joakim Lorca, Philipe Mésia, Laurence Perez, Carl Portal, Sébastion Fjedj, Salem Sohibi et Valentin Vossenat.

Danseurs et danseuses stagiaires : Carlos Da Silva, Caty Ematchoua, Khalid Ghajji, Djad Hassane, Oswald Jean, Nestor Kouame, Fabrice Labrana, Alexandra Lemoine, Alexandre Martin, Mélanie Moniez, Catia Mota Da Cruz, Allal Mouradoudi, Jessica Sakalof, Sonia Tajouri et Nadine Timas.

Voix Off[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

  1. Le bien contre le mal : interprété par les Yankee et les sudistes
  2. Seule : interprété par Scarlett O'Hara
  3. Bonbon rose : interprété par Mélanie Hamilton et Ashley Wilkes
  4. Nous ne sommes pas : interprété par Scarlett O'Hara
  5. Lâche : interprété par Rhett Butler et Gérald O'Hara
  6. Gâtée : interprété par Ashley Wilkes
  7. Ma terre : interprété par Gérald O'Hara
  8. Être noir : interprété par le Chef des Esclave et Mama
  9. Vous dites : interprété par Scarlett O'Hara et Rhett Butler
  10. Elle : interprété par Rhett Butler
  11. Si le vent m'emporte : interprété par Mélanie Hamilton
  12. Putain : interprété par Belle Watling
  13. Je rentre maman : interprété par Scarlett O'Hara
  14. Je jure : interprété par Scarlett O'Hara
  15. J'ai tout perdu : interprété par Gérald O'Hara
  16. Tous les hommes : interprété par le Chef des Esclaves
  17. Scarlett : interprété par Ashley Wilkes
  18. Ma vie coule : interprété par Scarlett O'Hara
  19. Mentir : interprété par Rhett Butler et Mama
  20. Marions-nous : interprétée par Belle Watling
  21. Que savez-vous de l'amour : interprété par Scarlett O'Hara et Mélanie Hamilton
  22. Que veulent les femmes : interprété par Rhett Butler
  23. Mélopée : interprété par Mama
  24. Morte : interprété par Ashley Wilkes
  25. Je vous aimais : interprété par Rhett Butler et Scarlett O'Hara
  26. Sourd : interprété par Mama, Rhett Butler, Scarlett O'Hara et la troupe
  27. Libres : interprété par Scarlett O'Hara, Rhett Butler et la troupe

Chansons présentes dans l'album : Le Bien Contre le Mal, Libres, Elle, Être Noir, Si le vent m'emporte, Seule, Ma Terre, Tous les Hommes, Scarlett, Putain, Ma vie Coule et Nous ne sommes pas.

Chansons sorties en single : Tous les Hommes, Libres, Ma Vie Coule, Nous ne sommes pas et Être Noir.

Spectacle[modifier | modifier le code]

La première du spectacle a eu lieu au Palais des Sports de Paris le 30 septembre 2003. Après plus de 3 mois de représentations (7 par semaine), le spectacle s'est déplacé en tournée en France, Belgique et Suisse. La dernière a eu lieu dans les arènes de Nîmes le 11 juillet 2004 et ne sera jamais reprise.