Austrian Death Machine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Austrian Death Machine
Autre nom A.D.M.
Pays d'origine San Diego, Californie,
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Crossover thrash, thrash metal
Années actives Depuis 2008
Labels Metal Blade Records
Site officiel austriandeathmachine.com
Composition du groupe
Membres Tim Lambesis
Ahhnold (Chad Ackerman, Josh Robert Thompson)
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo d’Austrian Death Machine.

Austrian Death Machine est un groupe de metal, originaire de San Diego en Californie, fondé comme projet solo en 2008 par le chanteur du groupe As I Lay Dying, Tim Lambesis. Il s'agit d'un projet parodique centré autour du personnage d'Arnold Schwarzenegger et de ses films.

Biographie[modifier | modifier le code]

Austrian Death Machine fait paraître son premier album studio, Total Brutal, le . L'album est dédié à Caleb Crain pour son anniversaire le 14 mai 2008 prévu deux mois avant la date de parution. Quelques mois plus tard, ils enregistrent un EP de noël intitulé A Very Brutal Christmas. Après une tournée promotionnelle pour l'album Total Brutal, Lambesis repart en tournée avec le groupe As I Lay Dying. En tournée, il poste sur le blog MySpace d'Austrian Death Machine, son idée pour une suite de l'album Total Brutal, qu'il intitulera Double Brutal, un double-disque dont le premier disque contiendrait des chansons originales, et l'autre disque des reprises[1]. De retour chez lui en été 2009, il se consacre au projet Double Brutal par la suite commercialisé le .

De nombreux médias[2],[3],[4],[5],[6],[7] ont montré qu'un groupe, dont le concept s'était inspiré d'un film de Schwarzenegger, est poursuivi en justice par ArnoCorps (en) ; ce groupe avait auparavant joué en Californie et au Royaume-Uni[8] sept avant[9] la création du groupe de Lambesis. Lambesis s'occupe de l'enregistrement des morceaux de guitare, de basse, et de batterie, laissant le soin au chanteur de Destroy the Runner Chad Ackerman (surnommé Ahhhnold) d'imiter une voix identique à celle de Schwarzenegger. Lambesis et Ackerman, cependant, n'enregistrent aucun des morceaux de guitare solo car ils sont joués par de nombreux guitaristes originaires d'autres groupes. Lambesis explique : tandis que le groupe As I Lay Dying « met du cœur et de la passion à l'ouvrage », Austrian Death Machine est « un concentré de pure testostérone et de stupidité[10]. »

Tim Lambesis conçoit l'idée d'un troisième album Austrian Death Machine intitulé Keep It Brutal, mais accueille toute forme de suggestion. Le 5 décembre 2012, la production du troisième album débute. En 2013, l'album est annoncé être intitulé Triple Brutal. Sa date de sortie est annoncée en juin 2013, mais repoussée[11] par l'arrestation de Lambesis le 7 mai 2013 qui a tenté d'engager un tireur pour tuer son épouse[12]. Ce supposé tireur n'était en fait qu'un agent de police sous couverture[13]. En septembre 2013, le mixage de l'album est annoncé par, l'équipe de management du projet, terminé.

Sur la page Facebook de Tim Lambesis ainsi que celle du groupe, la date de sortie de Triple Brutal est annoncée pour le 1er Avril 2014[14].

Discographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Membres actuels
  • Tim Lambesis – chant, guitare, basse, batterie
  • Chad Ackerman - voix de Schwarzenegger
  • Josh Robert Thompson - voix de Schwarzenegger sur Double Brutal
Membres de tournée
  • Tim Lambesis – chant
  • Justin Olszewski - voix de Schwarzenegger
  • Josh Gilbert - basse
  • Jon « The Charn » Rice (de Job for a Cowboy) - batterie
  • JP Gericke (de Death by Stereo (en)) - guitare
  • Mark MacDonald - guitare
Membres pour la guitare solo

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « What are you thinking?! », sur Austrian Death Machine's Myspace Blog.
  2. Nick Cracknell, « Total Guitar Interview - Interview With Austrian Death Machine's Tim Lambesis! », www.totalguitar.co.uk, (consulté le 9 septembre 2009).
  3. JonW, « Headbangers Blog - Guest Blog: Ahhnold From Austrian Death Machine », mtv, (consulté le 9 septembre 2009).
  4. Stuart, « RevelationZ- Austrian Death Machine - Total Brutal », www.revelationz.net, (consulté le 9 septembre 2009).
  5. Stehlik, Lucy, « Battle of the Teutons- Two bands. One bad idea. Who had it first? And why should we care? », WAR! Magazine, (consulté le 9 septembre 2009).
  6. Witt, Jeremy, « Album Review- Austrian Death Machine Total Brutal », Metal Review, (consulté le 9 septembre 2009).
  7. Doug, « The Review Busters- Austrian Death Machine - Total Brutal », reviewbusters.net, (consulté le 9 septembre 2009).
  8. Macdonald, Ross, « Feelin' the Pump- ARNOCORPS GET BALLSY IN LONDON », keepitfast.com, (consulté le 9 septembre 2009)
  9. « Five Years Running », East Bay Express, (consulté le 9 septembre 2009).
  10. (en) « A letter from Tim... », sur Austrian Death Machine's Myspace Blog.
  11. (en) Robert Pasbani, « AUSTRIAN DEATH MACHINE Album To Be Released In Spite Of Tim Lambesis' Ongoing Trial », sur Metal-Injection, .
  12. (en) « Metal singer Tim Lambesis arrested over murder plot », sur BBC News, .
  13. (en) Robert äsbani, « Tim Lambesis' Wife Is Suing Him In Civil Court For $2 Million; Claims Label Won't Release His Music », sur Metal-Injection, (consulté le 4 janvier 2014).
  14. (en) Greg Kennelty, « AUSTRIAN DEATH MACHINE's Triple Brutal Enters Final Mixing Stage », sur Metal-Injection, (consulté le 4 janvier 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]