Aus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AUS.
Aus
Aus.jpg
Géographie
Pays
Circonscription
Lüderitz (en)
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Afrique
voir sur la carte d’Afrique
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Namibie
voir sur la carte de Namibie
Red pog.svg

Aus (« dehors » en allemand, « gros serpent » en khoïsan) est un petit village de Namibie situé à 125 km à l'est de la ville côtière de Lüderitz dans la région administrative de Karas.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un camp de prisonniers de guerre est érigé à Aus après la défaite de l'Armée allemande devant les forces de l'Union d'Afrique du Sud, consommée le . Dans un premier temps il reçoit 1 552 prisonniers allemands, un nombre qui s'élève bientôt à 1 845. En novembre 1915, ils ne sont plus que 1 438, surveillés par une garnison de 600 soldats[1].
Dans cette région où les conditions météorologiques sont extrêmes, avec des étés torrides et des hivers rigoureux, les tentes s'avèrent bientôt inadaptées. Les troupes allemandes construisent d'abord de petites huttes de briques crues, puis un véritable village avec des structures plus solides, de la pierre, de l'argile et de la tôle ondulée[1].
En 1918 une épidémie de grippe décime le camp, faisant 69 victimes parmi les prisonniers et 60 chez les militaires[1].
Après la fin de la Première Guerre mondiale en novembre 1918, le camp est officiellement et définitivement fermé le [1].
Le statut de Monument national est conféré au camp le [2] et un monument y est érigé le 3 août de la même année. Quelques vestiges du camp sont toujours visibles et peuvent être visités[1].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Village étape entre le Fish River Canyon et Lüderitz, Aus est le point de départ de safaris d'observation de chevaux sauvages à Garub, dont l'origine est incertaine. Ils pourraient y avoir été abandonnés après le départ des troupes allemandes[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Prisoner Of War Camp Aus, Namibia », The Card Box, Namibia [1], consulté le 18 décembre 2016
  2. (en) Andreas Vogt, National Monuments in Namibia: An Inventory of Proclaimed National Monuments in the Republic of Namibia, Gamsberg Macmillan, 2004, p. 82 (ISBN 9789991605937)
  3. (en) Errol Barnett et Tim Hume, « Ghost towns and wild horses in world's oldest desert », CNN, (consulté le 18 décembre 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Johann Bruwer, Prisoner of War Camp Aus 1915-1919 (Establishment, operation and closure of the prisoner of war camp at Aus), Namibiana Buchdepot, Windhoek, 2003 (2e éd.), 40 p. (ISBN 99916-40-42-8) (présentation en ligne [2]).
  • (en) Andreas Vogt, « Prisoner-of-war Camp, Aus (94/85) », in National Monuments in Namibia: An Inventory of Proclaimed National Monuments in the Republic of Namibia, Gamsberg Macmillan, 2004, p. 79-82 (ISBN 9789991605937)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :