Aurore Py

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aurore Py
Naissance (42 ans)
Sarrebourg
Activité principale
Auteur
Mouvement roman

Aurore Py née le 7 juillet 1980 à Sarrebourg en Moselle est une écrivaine française. Elle vit et travaille à Lausanne en Suisse[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Aurore Py fait ses études à Strasbourg où elle obtient une maîtrise en études théologiques, puis un diplôme d'aptitude à l'enseignement du français langue étrangère. En 2007, elle s'installe à Lausanne. Elle y crée « Les mercredis frouzes »[3], lieu de rencontre de la communauté française expatriée.

Elle a été enseignante en français avant de se consacrer à sa famille et à l'écriture[4].

Son deuxième roman Lavage à froid uniquement se passe à Lausanne[3] et décrit la vie d'une jeune mère de famille dont le mari passe sa vie au travail et dont la vie change à la suite d'une découverte macabre[5].

Son troisième roman sorti en 2017, L'art de vieillir sans déranger les jeunes, se passe en Alsace, dans un Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes. La narratrice Adèle est une gériatre qui décide d'entrer dès la fin de sa carrière dans une maison de retraite, pour y passer le temps qu'il lui reste. Entre les découvertes qu'elle fait sur son passé et le coaching pour vieux pénibles qu'elle met en place, le quotidien ne sera pas de tout repos[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « "Les fruits de l'arrière-saison" », sur Marivole Editions (consulté le )
  2. « Les fruits prometteurs d'Aurore Py », le journal de Saône et Loire,‎ (lire en ligne)
  3. a et b Thérèse Courvoisier, « Elle tourne les pages dans un désir d'évasion-Portrait: Aurore Py, auteure », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  4. « Lavage à froid uniquement », sur Éditions de l'aube
  5. « Un cadavre pour éviter l’ennui », La Côte,‎ (lire en ligne)
  6. Par Thérèse Courvoisier, « Aurore Py s’amuse dans la peau d’une mamie », 24Heures, 24heures, VQH,‎ (ISSN 1424-4039, lire en ligne, consulté le )
  7. « La nuit, quand elle vient », sur Éditeur engagé, auteurs du monde (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]