Aurore (mythologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
1671 Gérard de Lairesse- Apollon et Aurore.

Dans la mythologie romaine, Aurore (ou Aurora) est la déesse de l’Aurore, équivalente de la grecque Éos, fille des Titans Hypérion et Théia, et sœur de Sol (le Soleil) et de Luna (la Lune).

Étymologie[modifier | modifier le code]

Aurōra provient du proto-italique *ausōs, et originellement de l'indo-européen *hₐéusōs, « l'aube » conçue comme entité divine. Importante déesse indo-européenne, elle a des apparentés dans d'autres mythologies indo-européennes avec les déesses Éos, Ushas, Aušrinė, le dieu letton Auseklis et Éostre[1],[2].

Mythe[modifier | modifier le code]

Charles Le Brun, Le Char de l’Aurore, vers 1672.

Aurore n'a pas de mythe propre dans la mythologie romaine. Ses légendes sont des adaptations des mythes grecs concernant Éos.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michiel de Vaan, « Etymological Dictionary of Latin and the other Italic Languages », Leiden · Boston, 2008, (ISBN 9789004167971), p. 63.
  2. (en) J. P. Mallory et D. Q. Adams, « The Oxford Introduction to Proto-Indo-European and the Proto-Indo-European World », OUP Oxford, (ISBN 9780199287918), p. 409.
  3. Notice du Metropolitan.