Auroraceratops

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Auroraceratops rugosus

Auroraceratops
Description de cette image, également commentée ci-après
Dessin d'Auroraceratops.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre  Ornithischia
Sous-ordre  Ceratopsia
Clade  Neoceratopsia

Genre

 Auroraceratops
H. You et al.[1], 2005

Nom binominal

 Auroraceratops rugosus
H. You et al.[1], 2005

Auroraceratops est un genre éteint de dinosaures cératopsiens assez primitifs, découvert en Chine dans des sédiments de l'Aptien (Crétacé supérieur), soit il y a environ entre ≃125,0 et ≃113,0 millions d'années.

Une seule espèce est rattachée au genre : Auroraceratops rugosus, décrite par H. You et ses collègues en 2005[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Auroraceratops, qui signifie littéralement « face cornue de l'aube », combine le mot latin « aurora », « aube », et les mots du grec κέρας (kéras) signifiant « corne » et ὤψ (ops) signifiant « visage ». L'épithète spécifique latin rugosus, « rugueux » fait référence à l'aspect rugueux des os de la surface du crâne et de la mâchoire, en particulier l'aspect ridé de l'os lacrymal, distinctif de cet animal[1].

Description[modifier | modifier le code]

Moulage reconstituant la position du fossile d'Auroraceratops sur son site de découverte.

Le spécimen holotype, référencé IG-2004-VD-001, est constitué d'un crâne presque complet d'un jeune adulte.

C'est un cératopsien de petite taille. Thomas Holtz estime sa longueur totale à environ 1,50 mètre[2].

Auroraceratops a un museau court et large à la différence de la plupart des autres néoceratopsiens où ils ont longs et étroits. Son crâne, d'une longueur d'environ de 20 centimètres, est également assez large et plat. Ses prémaxillaires portent au moins deux paires de dents striées ressemblant à des crocs[1].

Les zones rugueuses de la tête, comme les contours des yeux, l'os jugal et les parties de la mandibule qui lui font face devaient être couvertes de kératine. Ces protubérances devaient avoir un rôle lors des parades nuptiales à la fois de démonstration et de reconnaissance intra-spécifique et aussi pour des combats à coups de tête entre mâles[1].

Classification[modifier | modifier le code]

En 2014, une analyse phylogénétique des cératopsiens, conduite par Andrew Farke et al.[3], ne retient plus l'attribution à la famille des Archaeoceratopsidae, mais confirme Auroraceratops comme un néocératopsien assez basal, placé en groupe frère de Yamaceratops.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

(en) Référence Paleobiology Database : Auroraceratops You et al., 2005

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Yamaceratops

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en) You, H., Li, D., Ji, Q., Lamanna, M. and Dodson, P. (2005). "On a new genus of basal Neoceratopsian dinosaur from the Early Cretaceous of Gansu Province, China". Acta Geologica Sinica 79 (5); 593-597
  2. (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.
  3. (en) A. A. Farke, W. D. Maxwell, R. L. Cifelli et M. J. Wedel, « A Ceratopsian Dinosaur from the Lower Cretaceous of Western North America, and the Biogeography of Neoceratopsia », PLoS ONE, vol. 9, no 12,‎ , e112055 (PMID 25494182, PMCID 4262212, DOI 10.1371/journal.pone.0112055)