Aure de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aure.
Peinture murale du XVIIe siècle représentant sainte Aure arborant la croix. Église romane de Tohogne (Durbuy), Belgique.

Sainte Aure de Paris, née en Syrie vers 630, est la première abbesse du monastère colombaniste de Saint-Martial de Paris fondé par Saint Éloi. Elle assuma cette charge pendant 33 ans. Elle est morte de la peste en 666. Le monastère Saint-Martial se trouvait à l'emplacement de l'actuelle rue Braque (4e). Une chapelle lui est dédiée à Paris, rue de Reuilly (12e). On y conserve ses reliques ainsi que celles de Saint Éloi et de Saint Ouen. Elle est fêtée le 4 octobre[1]. Sainte Aure est la sainte patronne des Aurore, Aurora et Avrora (version russe) (http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1960/Sainte-Aure.html)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Abbé Pétin, Dictionnaire hagiographique, vies des saints et des bienheureux, tome 1, Paris, 1850, site de l'église romane de Tohogne

Liens externes[modifier | modifier le code]