Aurélia Grandin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aurélia Grandin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
Activités

Aurélia Grandin, née le 19 novembre 1974, est une artiste française, illustratrice et auteure d'ouvrages jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aurélia Grandin, diplômée de l'École Estienne à Paris, vit dans le Finistère. Elle a réalisé de nombreuses illustrations pour la presse, affiches et pochettes de disques, notamment pour les Ogres de Barback, ainsi que des livres pour enfants, comme Le musée de la baleine, Le mangeur de girafe, ou Le tour du monde d'Emile. Elle a également illustré Le poil de moustache du tigre sur un texte de Muriel Bloch, Siestes, La terrible histoire du boucher sur des textes de Marie-Aude Jauze, Les Aventuriers de l'alphabet sur un texte de Pierre Gamarra, avec une musique composée et interprétée par Fronfrède et Becker.

Aurélia Grandin a été invitée d'honneur de la Fête du livre jeunesse de Villeurbanne en 2005 sur le thème « Langages ». Elle en a réalisé le visuel et présenté une exposition à la Maison du livre, de l'image et du son de la même ville.

En 2008, lors de la publication de En vacances chez tata Lucienne, qu'elle a écrit et illustré, Martine Laval, dans son avis critique de Télérama écrit alors : « Comme dans ses précédents albums, Raymond, pêcheur d'amour et de sardines et Le Plus Grand des petits cirques, l'insolente Aurélia Grandin s'amuse, virevolte entre poésie et drôlerie. Son style, c'est l'inattendu, le choc des couleurs, le détournement des perspectives. Elle marie illustrations et collages[1]. »

Publications[modifier | modifier le code]

Auteure et ilustratrice[modifier | modifier le code]

  • Herbert et le chien-phoque, Éd. Colophon, 2005
  • Le Musée de la baleine, Éd. Albin Michel, 2001
  • Le Mangeur de girafes, Éd. du Rouergue, 2002
  • Raymond pêcheur d'amour & de sardines, Rue du monde, 2003.
  • Le plus grand des petits cirques[2], Rue du monde, 2006
  • En vacances chez tata Lucienne[1], Actes sud, 2008.
  • Le jardin en chantier[3], Actes Sud junior, 2010
  • Mi et les quatre vallées, Actes Sud junior, 2011
  • Le théâtre en carton, Didier jeunesse, 2011
  • L'île aux animaux étranges , l'Atelier du poisson soluble, 2014

Illustratrice[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive
  • L'Éventail diabolique, et autres contes, texte Muriel Bloch, Syros, 1996.
  • Le Tour du monde d'Émile, texte Jean-François Patarin, Éd. Mila, 2002
  • Requin-baleine ou Comment naissent les petits frères, les petites sœurs et les étoiles filantes, texte de Alex Cousseau, Oskar éd., 2010
  • Les Bouchers à la foraine, 1995, livre d'art tiré à 10 exemplaires, texte de Buster Bone.
  • Le Apollinaire, textes de Guillaume Apollinaire, Éd. Mango Jeunesse.
  • Le Poil de moustache du tigre, texte de Muriel Bloch, Éd. du Rouergue.
  • Siestes, textes de Marie-Aude Jauze, Éd du Rouergue.
  • La Terrible histoire du boucher, textes de Marie-Aude Jauze, Éd. du Rouergue.
  • Les aventures d'Alice au pays des merveilles, de Lewis Carroll.
  • Les Aventuriers de l'alphabet, textes de Pierre Gamarra, Fonfrède et Becker, Éditions Mango Jeunesse.
  • Ulysse & le cyclope, Christine Pauly, Milan.
  • Un bon petit loup, José Augustin Goytisolo, Rue du monde.
  • La dernière colère de Sarabuga, Muriel Bloch, Gallimard jeunesse.
  • Comptines et berceuses de Bretagne, Annie Ebrel, Yan Fanch Kemener, Didier jeunesse.

Autres travaux d'illustrations[modifier | modifier le code]

Illustrations de presse[modifier | modifier le code]

  • Le Fantôme de Cantervile, 1997.
  • Aphorismes, 1997.
  • L'Art de toujours avoir raison, 1997.

Couverture et pochettes de disque[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Martine Laval, « Jeunesse : En vacances chez tata Lucienne, Aurélia Grandin », Télérama, no 3049,‎ (lire en ligne).
  2. Martine Laval, « Jeunesse : Le plus grand des petits cirques, Aurélia Grandin », Télérama, no 2967,‎ (lire en ligne).
  3. Martine Laval, « Jeunesse : Le jardin en chantier, Aurélia Grandin », Télérama, no 3166,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]