Aulus Cornelius Cossus (consul en -413)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cornelius Cossus.

Aulus Cornelius Cossus est un homme politique romain, consul en 413 av. J.-C. et peut-être dictateur en 385 av. J.-C.[1],[2]

Famille[modifier | modifier le code]

Il est membre des Cornelii Cossi, branche de la gens patricienne Cornelia. Diodore de Sicile et Cassiodore lui donnent le praenomen Marcus mais celui-ci n'est pas utilisé par ailleurs dans la gens Cornelia[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Consulat (413)[modifier | modifier le code]

Cossus est consul en 413 av. J.-C. avec Lucius Furius Medullinus pour collègue[4],[a 1]. Les consuls viennent en aide aux Herniques pour faire face aux attaques des Volsques. Ils sont par ailleurs chargés de l'enquête (quaestio) sur la mort de Publius Postumius Albinus Regillensis[a 2], tribun consulaire de l'année précédente, tué par des soldats romains mutinés après la prise de Bolae aux Èques[4],[a 3].

Dictature (385)[modifier | modifier le code]

Il est possible d'identifier Cossus au dictateur de 385 av. J.-C. mais il pourrait y avoir confusion avec un autre Aulus Cornelius Cossus[3]. Il semble toutefois exclu qu'il puisse s'agir d'Aulus Cornelius Cossus, tribun consulaire en 369 et 367 av. J.-C.

Le dictateur défait les Volsques. De retour à Rome, il célèbre un triomphe pour ses victoires et fait arrêter Marcus Manlius Capitolinus accusé d'aspirer à la royauté[a 4]. Selon Plutarque, le procès et l'exécution de ce dernier ont lieu cette même année[5],[a 5], mais selon Tite-Live, il est précipité du haut de la Roche tarpéienne l'année suivante[a 6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Sources modernes :
  1. Paully-Wissowa, Cornelius 112, 113 et 114.
  2. DPRR, 310 et 432.
  3. a et b Broughton 1951, p. 76 n. 1.
  4. a et b Broughton 1951, p. 75.
  5. Broughton 1951, p. 101.
  • Sources antiques :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]