Augusto Santos Silva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Augusto Silva.

Augusto Santos Silva
Illustration.
Augusto Santos Silva en juillet 2017.
Fonctions
Ministre d'État portugais
En fonction depuis le
(3 mois et 3 jours)
Premier ministre António Costa
Gouvernement XXIIe
Ministre des Affaires étrangères
En fonction depuis le
(4 ans, 2 mois et 3 jours)
Premier ministre António Costa
Gouvernement XXIe et XXIIe
Prédécesseur Rui Machete
Ministre de la Défense nationale

(1 an, 7 mois et 26 jours)
Premier ministre José Sócrates
Gouvernement XVIIIe
Prédécesseur Nuno Severiano Teixeira
Successeur José Pedro Aguiar-Branco
Ministre des Affaires parlementaires

(4 ans, 7 mois et 8 jours)
Premier ministre José Sócrates
Gouvernement XVIIe
Prédécesseur Rui Gomes da Silva
Successeur Jorge Lacão
Ministre de la Culture

(9 mois et 4 jours)
Premier ministre António Guterres
Gouvernement XIVe
Prédécesseur José Sasportes
Successeur Pedro Roseta
Ministre de l'Éducation

(9 mois et 16 jours)
Premier ministre António Guterres
Gouvernement XIVe
Prédécesseur Guilherme d'Oliveira Martins
Successeur Júlio Pedrosa
Biographie
Nom de naissance Augusto Ernesto Santos Silva
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Porto (Portugal)
Nationalité Portugaise
Parti politique PS
Diplômé de Université de Porto
Profession Universitaire
Journaliste

Augusto Ernesto Santos Silva, né à Porto le , est un homme d'État portugais membre du Parti socialiste (PS). Il est ministre des Affaires étrangères depuis le .

Éléments personnels[modifier | modifier le code]

Formation et carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Titulaire d'une licence en histoire de la faculté de lettres de l'université de Porto, il a obtenu, en 1992, un doctorat en sociologie de l'Institut supérieur des sciences du travail et de l'entreprise. Il est par ailleurs professeur à l'université de Porto depuis 1981, étant actuellement titulaire d'une chaire.

Il fut membre du conseil national de l'éducation entre 1996 et 1999 et représentant du Portugal pour le projet Education pour la citoyenneté démocratique du Conseil de l'Europe, de 1997 à 1999.

Journaliste[modifier | modifier le code]

Entre 1978 et 1986, il a été rédacteur de la page « culture » du Jornal de Notícias, puis fut éditorialiste du journal Publico à deux reprises : tout d'abord de 1992 à 1999, puis de 2002 à 2005.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Secrétaire d'État et ministre de Guterres[modifier | modifier le code]

Augusto Santos Silva a adhéré au Parti socialiste en 1989. Sa carrière démarre quand il est nommé secrétaire d'État à l'Administration éducative sous le second gouvernement d'Antonio Guterres, le 28 octobre 1999.

Lors du remaniement ministériel du 14 septembre 2000, il devient ministre de l'Education puis, le 3 juillet 2001, ministre de la Culture. Il est ensuite élu député à l'Assemblée de la République lors des élections législatives anticipées du 17 mars 2002 et devient alors coordinateur du groupe Socialiste dans les domaines de la culture, de la science et de l'enseignement. La même année, il est nommé directeur d'Action socialiste, l'organe officiel du parti.

Le retour au pouvoir avec José Sócrates puis António Costa[modifier | modifier le code]

À la suite de la victoire de sa formation aux élections législatives anticipées du 20 février 2005, il est nommé ministre des Affaires parlementaires dans le premier gouvernement dirigé par José Sócrates. Il est réélu député de Porto lors des élections législatives 27 septembre 2009. Le suivant, il devient ministre de la Défense nationale dans le second gouvernement Sócrates. Il est remplacé par José Pedro Aguiar-Branco le .

Le , du fait du retour au pouvoir des socialistes, Augusto Santos Silva est désigné ministre des Affaires étrangères dans le premier gouvernement minoritaire d'António Costa. Il est reconduit quatre ans plus tard.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]