Augustin Dumon-Dumortier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Augustin Dumon-Dumortier
Illustration.
Portrait d'Augustin Dumon-Dumortier (1851)
Fonctions
3e président du Sénat belge
Prédécesseur Louis de Schiervel
Successeur Eugène, prince de Ligne
Bourgmestre de Tournai
Prédécesseur Désiré de Hults (nl)
Gouverneur de la province de Hainaut
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Lille
Date de décès (à 60 ans)
Lieu de décès Tournai
Nationalité Drapeau de la Belgique belge
Parti politique Libéral

Augustin Dumon-Dumortier

Augustin-Aimable Dumon-Dumortier, né le à Lille et mort le à Tournai, est un industriel, diplomate et homme d'État libéral belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un négociant lillois, Augustin Dumon devient négociant et fabricant de sucre. Il s'installe à Tournai après son mariage avec Euphrosine Dumortier, fille de Pierre Ignace Joseph Dumortier, riche industriel de Tournai, et d'Euphrosine de Rasse (sœur de Charles-Henri-Joseph de Rasse). Ils seront les parents d'Auguste et Henri. Sa petite-fille, Berthe de Grand Ry, sera l'épouse du vicomte Alfred Simonis.

Naturalisé belge par le gouvernement provisoire le 5 novembre 1830, Augustin Dumon-Dumortier devient échevin de Tournai cette même année.

Élu sénateur pour l'arrondissement de Tournai en 1835, il siège à la Chambre haute jusqu'à sa mort. Le roi lui propose à trois reprises de se charger des affaires de l'État, propositions que décline Dumon-Dumortier. Brièvement gouverneur de la province de Hainaut de 1847 à 1848, il est bourgmestre de Tournai (1848-1852) et président du Sénat belge du 27 juin 1848 au 28 janvier 1852.

En 1849, il est envoyé aux Pays-Bas comme ministre plénipotentiaire pour assister au sacre de Guillaume III des Pays-Bas.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]