Augustin Boutaric

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  un physicien
Cet article est une ébauche concernant un physicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Augustin Boutaric
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Augustin Boutaric, né le à Béduer (Lot) et mort le à Dijon (Côte-d'Or), est un physicien et chimiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'instituteur, il est major de l'agrégation de sciences physiques en 1908[1].

Il devient ensuite professeur à la Faculté des sciences de Dijon, où il effectuera toute sa carrière. Il fut également membre de Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon[2]

Invalide de guerre, il fut décoré de la Légion d'honneur[3] en 1929.

Il est l'arrière-arrière-arrière-petit-neveu d'Henri Descremps.

Bibliographie partielle[modifier | modifier le code]

  • Oscillations et vibrations : étude générale des mouvements vibratoires (1912)
  • La vie des atomes (Paris, Flammarion, Bibliothèque de philosophie scientifique ,1923)
  • La lumière et les radiations invisibles (Paris, Flammarion, Bibliothèque de philosophie scientifique ,1925)
  • La chaleur et le froid (Paris, Flammarion, Bibliothèque de philosophie scientifique ,1927)
  • Les ondes hertziennes et la télégraphie sans fil (Paris, Flammarion, Bibliothèque de philosophie scientifique ,1929)
  • Les colloïdes et l'état colloïdal (1931)
  • Les grandes inventions françaises (Paris, 1932)
  • Les sciences. Les sciences mathématiques, les sciences biologiques, les sciences physico-chimiques (en collaboration avec Jean Rostand et Pierre Sergescu ; 1933)
  • Les conceptions actuelles de la physique (Paris, Flammarion, Bibliothèque de philosophie scientifique ,1936)
  • Les colloïdes et leurs applications (1943)
  • La physique de la vie (Paris, 1945)
  • Au seuil de l'ère atomique (Paris, Flammarion, Bibliothèque de philosophie scientifique ,1947)
  • Matière, électricité, énergie (1948)
  • Pour comprendre l'électricité (1948)
  • Pour résoudre les problèmes d'électricité (1948)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. André Chervel, « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1950 », sur Ressources numériques en histoire de l'éducation (consulté le 19 juin 2014).
  2. http://www.acascia-dijon.fr/accueil/histoire/
  3. http://www.patrimoine-de-france.org/hommes/honneurs-60.html

(« Notice no LH/338/16 »)