Auguste Valensin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Auguste Valensin
Biographie
Naissance
Décès
(à 84 ans)
Nice Drapeau de la France France
Nationalité
française
Formation
Lettres, philosophie et théologie
Activité
Enseignant, philosophe, écrivain
Fratrie
Autres informations
Religion
Ordre religieux
Distinction

Auguste Valensin, né le à Marseille (France) et décédé le à Nice, était un prêtre jésuite français, professeur de philosophie, essayiste et écrivain spirituel.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maurice Blondel-Auguste Valensin: Correspondance, Montaigne, Paris, 1957.
  • Hommage au père Auguste Valensin, dans Annales du CUM, tome 7, Nice, 1953-1954.
  • Pierre Teilhard de Chardin: Lettres intimes à Auguste Valensin, Aubier-Montaigne, Paris, 1962.
  • Louis Ruy: Le père Auguste Valensin, dans Les Études philosophiques, Nouvelle Série, 10e Année, No. 2 (Avril/Juin 1955), pp. 218-227
  • Laurent Coulomb: Aspects du catholicisme français au xxe siècle. L’apostolat niçois d’Auguste Valensin (1935-1953), Cannes, Alandis Éditions, 2009, 273 p.
  • Laurent Coulomb: « Hebraei sunt, et ego » Judéité et philosémitisme chez le père Auguste Valensin, dans Archives Juives, vol.40 (2007/1).
  • Xavier de Montclos (dir.), Jean-Marie Mayeur et Yves-Marie Hilaire, Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine, t. 6 : Lyon — Le Lyonnais — Le Beaujolais, Lyon, Éditions Beauchesne, , 543 p. (ISBN 978-2-7010-1305-3)[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Émile Poulat, « Montclos (Xavier de) — Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine. Tome 6 : Lyon, le Lyonnais, le Beaujolais », Archives des sciences sociales des religions, Persée, vol. 92, no 1,‎ , p. 163-164 (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]