Auguste Valensin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Auguste Valensin, né le 12 septembre 1879 à Marseille et décédé le 18 décembre 1953 à Nice, était un jésuite français, philosophe et essayiste.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maurice Blondel-Auguste Valensin, Correspondance, Montaigne, Paris, 1957.
  • Hommage au père Auguste Valensin, Annales du CUM, tome 7, Nice, 1953-1954.
  • Teilhard de Chardin Pierre, Lettres intimes à Auguste Valensin, Aubier-Montaigne, Paris, 1962.
  • Louis Ruy, Le père Auguste Valensin, Les Études philosophiques, Nouvelle Série, 10e Année, No. 2 (Avril/Juin 1955), pp. 218-227
  • Laurent Coulomb, Aspects du catholicisme français au xxe siècle. L’apostolat niçois d’Auguste Valensin (1935-1953), Cannes, Alandis Éditions, 2009, 273 p.
  • Laurent Coulomb, « Hebraei sunt, et ego » Judéité et philosémitisme chez le père Auguste Valensin. Archives Juives 2007/1 (Vol. 40)