Auguste Salles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Auguste Salles
Biographie
Naissance
Décès
(à 80 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Chevalier de la Légion d'honneur‎
Officier des Palmes académiques (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Louis Auguste Salles, né le à Ceaucé et mort le à Paris, est un agrégé de grammaire, écrivain français. Il est le fondateur de la Société des Normands de Paris en 1906 et secrétaire-trésorier de la Société des amis de Montaigne[1], et l'un des spécialistes du début du XXe siècle de Montaigne[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Louis Salles, marchand-épicier à Céaucé et de Anastasie Boisgontier. Ancien élève du lycée de Laval[3] et de l’École normale supérieure en 1882[4], il est reçu à l'agrégation de grammaire en 1886[5]. Il est lauréat du prix de l'éloquence de l'Académie française en 1890. Il se marie le à Laval, avec Marie Lucie Antoinette Lemonnier. Il est professeur aux lycées de Saint-Brieuc, Angers, Caen et au lycée Montaigne de Paris. Pressenti pour être candidat républicain après le décès de Lucien Chaulin-Servinière en 1898, il refuse[6]. Il est professeur au lycée Janson-de-Sailly à Paris de 1885 à 1927[7], et devient officier de l'instruction publique la même année. Il est chevalier de la Légion d'honneur le .

Il est le rédacteur du Bulletin des Amis de Montaigne[8] créé en 1913. Plusieurs de ces articles dans ce bulletin sont repris dans des ouvrages sur Montaigne[9],[10],[11],[12].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Collège de Ceaucé vers 1684, Domfront, 1886, 49 p. in-8° ; Extrait du Bulletin de la Société historique et archéologique de l'Orne ;
  • Georges Savary. 10 mai 1861-17 février 1886., Biographie, signée : Auguste Salles. - Discours prononcés à ses funérailles par Émile Sinoir, Victor Delbos et l'abbé Follioley. Extraits de ses œuvres., Laval : impr. de L. Moreau, 1887, In-8° , 49 p., portrait ;
  • Catalogue de la bibliothèque du Cercle national [de Caen], Caen : impr. de E. Valin, 1892, In-8° , 27 p. ;
  • Les Contes de Perrault, Laval : impr. de H. Leroux, 1894, In-8° , 38 p. ;
  • In Memoriam, Arras (10 novembre 1904), Niort : Impr. de L. Clouzot, (1904), In-8°, 14 p., Discours prononcés au service anniversaire à la mémoire de M. l'abbé Follioley, par MM. A. Salles et Louis Thulliez ;
  • In memoriam. Lycée de Nantes. Collège de Lesneven., Inauguration du buste de l'abbé Follioley. Discours de MM. A. Salles, Gautté, Sarradin et Chantavoine, Niort, (1904), In-8° ;
  • L'Abbé Follioley, sa vie et son œuvre (1836-1902), Niort : L. Clouzot, 1904, In-8°, 242 p., portrait ;
  • Quarante textes de versions latines à distribuer en feuillets détachés aux élèves. Classe de cinquième, Paris : Garnier frères, 1905, In-18, 43 f. ;

Il est l'éditeur de l'œuvre posthume de Guillaume Guizot (1833-1892) concernant Montaigne[13]. Auguste Salles est lauréat de l'Académie française[14].

Il est l'auteur de plusieurs articles sur la Normandie, dans le Pays bas-normand[15],[16], ainsi que la Mayenne[17].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bulletin de la Société des amis de Montaigne, Notice nécrologique, 1941, p. 6
  • Le Pays bas-normand, Notice nécrologique, 1941, p. 13
  • 'La Revue normande, janvier-février-mars 1942. Nécrologie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site Internet des Amis de Montaigne
  2. À la recherche de la librairie de Montaigne, À la recherche de la librairie de Montaigne = In search of Montaigne's library, avec le docteur Payen, Paul Bonnefon, Pierre Villey.
  3. Élève brillant, il fait partie des Quatre S qui ont fait l'honneur à l'époque du Lycée de Laval : Georges Savary, Suret et les deux normaliens Auguste Salles et Emile Sinoir. in Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1905, p. 33.
  4. Annuaire de l'ENS
  5. André Chervel, « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1950 », sur Ressources numériques en histoire de l'éducation (consulté le 19 juin 2014).
  6. Michel Denis, L'église et la République en Mayenne: 1896-1906, p. 77.
  7. Notice d'autorité
  8. Notice bibliographique
  9. Dans la librairie de Montagne 1937-1939, in L'italianisme de Michel de Montaigne, par Concetta Cavallini, p. 40, 2003
  10. Bulletin de la société des Amis de Montaigne, février 1939, p. 34, in Encre et la lumière, par Michel Simonin, p. 533, 2004.
  11. Montaigne et Francois Bacon, par Pierre Villey, p. 10, 2008.
  12. Montaigne a-t-il remanié le Contr'un de son ami La Boétie?, Bulletin de la société des amis de Montaigne, Juin 1939; p. 47 et 54-56, ainsi que octobre 1939, p. 96-909. Bibliographie de Étienne de La Boétie
  13. Etudes et fragments, publié par les soins de M. Auguste Salles,... préface de M. Emile Faguet. Paris : Hachette, 1899.
  14. "Montaigne, études et fragments; œuvre posthume publiée par les soins de m. Auguste Salles"
  15. Le Pays Bas-Normand 1908-2007
  16. Le Bagnoles d’autrefois, p. 5-30, 1923 - Nos chansons populaires du Passais, 1935 - Le patois de Céaucé (Orne), 1937.
  17. Une erreur de Guyard de la Fosse sur le collège de Mayenne in Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1890

Liens externes[modifier | modifier le code]